From: Vahap Metin DEĞER [mailto:[email protected]]
Sent: Friday, March 07, 2014 3:50 PM
To: yatirimlar;
Cc:
Subject: Kamerun Yatırım Programı ve Projeleri
Yaounde Ticaret Müşavirliğimizce temin edilen Kamerun Ekonomi ve Planlama
Bakanlığınca 2014 ve sonrası için finansman aranan yatırım-müteahhitlik projeleriyle
ilgili yayınlanacak programın bir örneği, Kamu-Özel Sektör Ortaklığı (PPP) modeliyle
hayata geçirilmesi düşünülen yatırım ve müteahhitlik projeleri listesi, PPP modeliyle ilgili
talep katılım sağlayacak firmanın teknik ve finansal kapasitesiyle ilgili açıklayıcı not ile
PPP modelinin hukuki çerçevesine ilişkin bilgiler ekte sunulmaktadır.
2014 yılı PPP modelinde hayata geçirilmesi planlanan projeler aşağıda
özetlenmektedir:
1- Yaounde Douala Otoyolu (Bot-Makak-Douala bölümü) yapımı
2- Gıda Teknopolü
3- Konkasör tesisleri kurulumu, işletilmesi, makine ve ekipmanı alımı
4- Douala-Limbe Demiryolu hattı yapımı ve işletilmesi
5- Edea-Kribi-Lolabe Demiryolu hattı yapımı ve işletilmesi
6- Sanaga nehri üzerinde Kikot’ta HES yapımı ve işletilmesi
7- Hina nehri üzerinde Moudou Wang’da HES yapımı ve işletilmesi
8- Bamboutas Dağında Rüzgar Santrali yapımı ve işletilmesi
9- Bamenda’da 3 adet ticaret merkezi yapımı ve işletilmesi
10- Douala’da şehir içi park ve ormanı yapımı ve işletilmesi
11- Douala’da çok fonksiyonlu otobüs terminali yapımı ve işletilmesi
12- Kribi-Yaounde 225 KV’lık elektrik hattı yapımı ve işletilmesi
13- Kereste Teknopolü yapımı
14- Yaounde Belediye gölünün turistik düzenlenmesi
Bilgilerini ve söz konusu bilgilerin kuruluşunuz bünyesinde bulunan firmalara
iletilmesi hususunda gereğini rica ederim.
METİN DEĞER
Yurtdışı Yatırım Daire Bşk.
SBYYHGM
T.C. Ekonomi Bakanlığı
Tel: + 90 312 2128259
+ 90 312 2128762
Fax: + 90 312 2128906
E-mail: [email protected]
Bu e-posta sadece yukarıda isimleri belirtilen kişiler arasında özel haberleşme amacını taşımaktadır. Size
yanlışlıkla ulaşmışsa lütfen mesajı sisteminizden siliniz. T.C. Ekonomi Bakanlığı bu mesajın içeriği ile ilgili
olarak hiçbir hukuksal sorumluluğu kabul etmez.
This e-mail communication is intended for the private use of the people named above. If you received this
message in error, please immediately delete it from your system.Ministry of Economy does not accept legal
responsibility for the contents of this message.
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Support Council for the Realization
of Partnership Contracts
P.O Box 33745 Yaounde-Cameroon
Email: [email protected]
Tel: 00237 22 23 92 92
Legal Framework
for Partnership Contracts
in Cameroon
Laws and Enforcement Texts
2013 Edition
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
CONTENT
05 Law n° 2006/012 of the 99th December 2006 stating general regulations of partnership Contracts.
17 Decree n° 2008/035 of the 23rd January 2008 Organising
and ruling the Sill Board for the implementation of Partnership Contracts.
31 Decree n° 2008/0115/PM of the 24th January 2008 precising the enforcement clauses of Law n° 2006/012 of the
09th December 2006 fixing the general regulations of
partnership Contracts.
49 Law n° 2008/009 of the 16th July 2008 stating the accounting, financial and tax system applicable to partnership
Contracts.
57 Order No. 186/CAB/PM of 15 November 2011 to fix the
rates and conditions for the collection of fees payable
for partnership contracts.
62 Decree No. 2012/148 of 21 March 2012 To amend and
supplement certain provisions of Decree No. 2008/035
of 23 January 2008 relating to the organization and
functioning of the National Partnership Contracts Support Council.
3
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Law n° 2006 / 012 of the 29th December 2006 stating general regulations
of Partnership Contracts.
After deliberations and adoption by the National Assembly,
the President of the Republic publishes the law hereunder
stated:
CHAPTER I
GENERAL PROVISIONS
SECTION 1:
The present law fixes the general regulations of Partnership
CONTRACTS
SECTION 2:
(1) The Partnership Agreement operates, within the
framework of large scale technical and financial
projects, the partnership relations between:
5
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
(3)
- A corporate body and one or many other corporate bodies;
- A corporate body and one or many other privates
bodies
The Partnership Agreement is an agreement in which
the State or any of its Representatives assign to a third
party, for a certain period of time, in accordance
with the duration of investments depreciation or approved financial clauses, part or full responsibilities of
the following stages of an investment project:
Conception Works or necessary equipment for
the public service;
Financing;
Works and equipment transformation ;
Maintenance and servicing;
Operations or Management.
If need be, other service provisions converging to the
mission which the PUBLIC CONTRACTOR is assigned to,
can also be requested from a third party in the
framework of the partnership agreement.
SECTION 3:
The PUBLIC CONTRACTOR’s contracting partner shall
manage works to be achieved. He can partake of part or
full conception of the job.
SECTION 4:
Without prejudice of provisions of the present law, as well
as those provided in the partnership agreement clauses,
6
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
the operating companies and their contracting partners
are subject to the common law .
CHAPTER II.
CONTENT AND RESCOURSE CONDITIONS OF THE PARTNERSHIP AGREEMENT
I - CONTENT OF THE PARTNERSHIP AGREEMENT
SECTION 5:
The partnership agreement embodies clauses in connection with:
- Its duration;
- Sharing of risks between the PUBLIC CONTRACTOR
and his contracting partners
- The performance targets assigned to the contracting
partner, mainly those concerning the quality of services, the quality of works and equipment, the conditions they are put at the disposal of the PUBLIC CONTRACTOR, and if need be, their level of acquaintance.
- The remuneration of the contracting partner; the
conditions which are considered in terms of calculation, investment, functioning and financing costs, and
if need be, the takings the contracting partner is entitled to, in carrying out various tasks, in order to meet
the requirements of the PUBLIC CONTRACTOR; the
reasons and clauses of variations in the course of the
agreement and payment clauses, mainly when in a
year, amounts owed by the PUBLIC CONTRACTOR to
7
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
-
-
-
-
the contracting partner and which are subject to
penalties or sanctions deserve a compensation;
The contracting partner’s commitments to bind with
the respect of transferring works and equipment to
the public service through the PUBLIC CONTRACTOR
who is in charge of meeting the requirements of the
Public Service;
The control and monitoring clauses of the running of
the contract by the PUBLIC CONTRACTOR, with respect to the performance objectives as well as the
conditions used by the contracting partner to call off
other companies for the execution of the contract;
his commitment to allot part of the contract t small
and medium size companies and craftsmen.
The obligations commissioned to the bearer of the
partnership agreement when he call off subcontractors in the construction of works and equipment; to
sign a bail for the payment of their services alongside
with the work achievement;
The applicable provisions if the contracting partner
fails to meet the performance requirements;
The conditions appealing for a codicil or, if there is no
agreement, for a unilateral decision of the PUBLIC
CONTRACTOR, to bring in modifications of some aspects of the contract or its cancellation, taking into
account the PUBLIC CONTRACTOR’s needs, technological innovations and modifications of financing
conditions given to the contracting partner. The PUBLIC CONTRACTOR’s control on the partial or full contract.
8
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- In case of the contracting partner’s defaults, the continuity of the public service is assured, mainly when
the cancellation of the contract is decided.
- The transfer clauses to the PUBLIC CONTRACTOR, at
the end of the contract, of works and equipment;
- The obligation of the owner of the contract to subscribe an insurance covering all the risks..;
- The conditions of the environment impact studies and
preservation clauses;
- The consequences at the end of the contract, anticipated or not, of the ownership of works and
equipment;
- The prevention clauses and settlement of conflicts
and the conditions, if need be, to call upon an arbitration in accordance with the Cameroon law;
- The obligations in connection with the transfer of
technology, training and use of the Cameroon workforce.
II - RESCOURSE CONDITIONS TO THE PARTNERSHIP AGREEMENT
SECTION 6
(1) The partnership agreement can be approved, only if
the implementation of projects which were efficiently assessed by the PUBLIC CONTRACTOR before the signing
procedure:
- shows that, owing to the complexity of the project,
the PUBLIC CONTRACTOR is not able to define alone
and in advance technical means likely to fulfil his
9
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
needs or to build a financial and legal framework of
the project, or if the project requires an emergency
action;
- Exposes with precision economical, financial, legal,
administrative frameworks which were taken into account further to a comparative analysis in terms of
global costs, performance and risks sharing, different
options to be considered at the signing session of a
partnership agreement.
(2) The call for tender procedure is absolutely preceded
by the counsel’s opinion of the Minister in charge Finance.
SECTION 7
The assessment provided for in Section 6 above shall be
carried out by an expert body whose organization and
functioning shall be laid down by decree of the President
of the Republic.
CHAPTER III
SELECTION MODE OF THE CONTRACTING PARTNER AND
CONDITIONS OF PERFORMANCE OF THE PARTNERSHIP
AGREEMENT
I - SELECTION MODE OF THE CONTRACTING PARTNER
SECTION 8
(1) The signing of the partnership agreement is subject to
principles of free access, fair treatment of applicants,
10
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
(3)
objectivity of competition and transparency procedures.
The public call for tender is launched by the Public
Authority. It is preceded by an advertising campaign
calling for several bids in the conditions provided by a
decree.
However, even in case a single application, it is examined in accordance with the provision of Section 9
hereunder.
SECTION 9
(1) The selection of the contracting partner undergoes
the following steps:
- The preselection;
- The pre-qualification dialogue
- The adjudication
(2) On the basis of documents provided by candidates,
the preselection is carried out to put aside higher
qualified technical and financial bids which meet the
requirements of the PUBLIC CONTRACTOR.
(3) The pre-qualification dialogue is a consultation between the PUBLIC CONTRACTOR and preselected
candidates in order to set down technical means as
well as the financial and legal framework likely to
meet the PUBLIC CONTRACTOR’s requirements. Furthermore it helps to know the capacities and experience of the candidates.
(4) The adjudication is the final step of the selection procedure of the bids and the designation of the contracting partner
11
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(5)
The selection clauses of the PUBLIC CONTRACTOR’s
contracting partner are decided by decree.
SECTION 10
(1) The contract is assigned to the candidate whose bid
is economically good value.
(2) The attribution criteria include the costs of the bids,
the performance objectives defined in accordance
with the subject of the contract and the share of the
contract’s realisation the candidate want to assign to
small and medium size companies or local craftsmen.
(3) Other criteria in connection with the subject of the
contract can be considered, mainly the technical
and innovating value of the bids, the achievement
deadline of the works or equipment, their aesthetic or
functional quality.
SECTION 11
(1) Bidders for the contract cannot be:
- Legal entities whose leaders have been convicted for
the last five years for any crime or misdemeanour;
- Legal entities that are undergoing legal liquidation or
being legally care taken or being subject to equivalent procedures governed a foreign law.
- Legal entities who, on the 31st December of the previous year which was the launching year of the contract, didn’t settle their tax and social obligations.
(2)
Provisions of the present Section are applicable to
candidates as well as their members.
12
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 12
(1) As soon as the contract is attributed, the PUBLIC
CONTRACTOR informs the other candidates that their
bids were rejected.
(2) The contract is notified to the selected bid before the
start of the execution.
(3) When he suspends the signing of the contract, the
PUBLIC CONTRACTOR informs the candidates who
are free to claim for compensation in conformity with
clauses of the decree.
II - CONDITIONS OF EXECUTION OF THE PARTNERSHIP
AGREEMENT
SECTION 13
(1) When a contract assigns to the contracting partner part
or full conception of the works, the contracting partner
is bound to identify a team of contractors in charge of
the conception of works and the monitoring of their realisation, to require an architectural project if they concern buildings and civil engineering works, in order to
assess their quality and consider it as a criterion of contract attribution.
(2) When the PUBLIC CONTRACTOR assigns part of the
conception of works to the contracting partner, he himself can call upon a team of contractors for the conception of his share.
CHAPTER IV
13
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
TAX, FINANCIAL, LAND AND REAL STATE PROVISIONS
I - FINANCIAL AND TAX SYSTEM
SECTION 14
The partnership CONTRACTS and the PUBLIC CONTRACTOR’s contracting partner’s performance are subject to a
specific financial and tax system fixed by the law.
SECTION 15
Transactions carried out in the partnership agreement are
subject to the exchange system in force in Cameroon and
benefit from guarantees attached to them.
II - LAND AND REAL ESTATE SYSTEM
SECTION 16
Land and real estate operations carried out within the
partnership agreement are subject to the laws and regulations in force in Cameroon.
SECTION 17
When the contract occupies a public estate, it stands as
an authorization of occupation in the course of its duration.
The owner of the contract has the rights connected with
the works and equipment. These rights entitle him to the
owner’s prerogatives and obligations, in the conditions
and limits defined by the clauses of the contract with the
aim to guarantee the integrity and the transfer of the public domain.
14
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
CHAPTER V
SANCTIONS
SECTION 18
(1) The PUBLIC CONTRACTOR can take sanctions against
the contracting partner’s default without prejudice of legal
prosecution, if after notification of the contract or at any
time of its execution, it appears that:
- the partner has willingly hidden or distorted information which has led to his selection;
- the clauses of the contract are not respected
(3) Applicable sanctions and the procedure resulting
from them are determined by a decree.
CHAPTER V
FINAL, TRANSITIONAL, AND VARIOUS PROVISIONS
SECTION 19
Conditions of designation of the person empowered to
sign contracts, on behalf of the State or any of its members
are fixed by decree.
SECTION 20
Contracts signed before the publishing date of the present
law remain in force during the time it was contracted.
SECTION 21
Application clauses of the present law are fixed by decree.
15
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 22
The present law shall be recorded and published in accordance with emergency procedures, then enclosed in
the official gazette in French and in English.
Yaounde, the 29th December 2006
THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC
Paul BIYA
16
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Decree n° 2008 / 035 of the 23rd January 2008 which organises and manages the Sill Board implementing Partnership Contracts.
THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC
Mindful of the Constitution;
Mindful of the law n° 2006/012 of the 29 December 2006
Fixing the general system of Partnership contracts
Mindful of the decree n° 2004/320 of the 8th December
2004 reshuffling the Government modified and completed
by decree n° 2007/268 of the 07th September 2007.
DECREES:
CHAPTER I
GENERAL PROVISIONS
SECTION 1
(1) The present decree states the organisation and functioning of the expert organism in charge of assessing
17
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
eligible projects of partnership CONTRACTS provided
in Section 7 of the law n° 2006/012 of the 29th December 2006 organising the general system of partnership Contracts.
The aforementioned organism is named “ Sill Board
for Implementing Partnership CONTRACTS”(S.B.IP.A)
hereunder standing as “The Board”
SECTION 2
(1) The Board is placed under the authority of the Prime
Minister. It is independent financially and selfgoverned.
(2) Its head office is located at Yaounde
SECTION 3
(1) The Board’s mission is to contribute, through its expertise, in creating or renewing public infrastructures and
equipment, as well as improving the quality of the
public service within the framework of bigger technical and financial projects to be achieved through a
partnership agreement.
Therefore, it is in charge of:
- Elaborating mechanisms implementing contracts;
- Assessing the public projects feasibility within the
partnership framework;
- Attending to negotiations, control and monitoring
projects;
- Examining any questions in connection with projects
to be carried out, mainly in terms of defining priorities
and the selection mode of the contracting partner;
18
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- Informing public organisms decentralised territorial
communities, business forums and the general public
on the public management concept in terms of
partnership.
- Promoting better practices in the building and managing public projects within the partnership agreement framework;
- Spreading and vulgarising the Cameroon system of
partnership CONTRACTS;
- Implementing and/or adapting necessary technical
and legal tools to be applied in the partnership
agreement;
- Training, developing a national expertise and watching out innovations of management procedures of
public projects within the partnership agreement
framework;
- Working out technical and legal tools of projects
analyses and selection of partners;
- Defining an ethic code in connection with the
Board’s activities.
- Contributing, through its expertise, in the selection of
the contracting partner;
(2) The Board achieve any other mission assigned to
them by the Government.
(3) The Board can be contacted by public authorities,
decentralised local communities, public institutions,
government and part government-owned companies, private and civil society sectors on any questions
needing their competence.
19
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 4
Subject to provisions of Section 16 of the present decree,
the points of view of the Board are independent and
powerful in their domain of competence.
SECTION 5
The Board publishes an annual report of their activities, the
level of execution of projects and their impact in the social
and financial aspects.
CHAPTER II
ORGANISATION AND OPERATION
SECTION 6
In the achievement of their mission, the Board comprise:
- A chairman
- Advisers’ committee
- A technical Secretariat
SECTION I
THE CHAIRMAN
SECTION 7
The chairman is appointed by a presidential decree
among well-known professional personalities
SECTION 8
20
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(1) The Chairman manages the financial, technical and
administrative matters of the Board. Therefore:
- He publishes the deliberations and sign points of view
of the advisers’ committee
- Approve projects built by the Technical Secretariat
- Runs the budget of the Board
- Assure the representation of the Board in the
achievement of their missions.
(3) The Chairman can delegate part of his powers to the
Technical Coordinator
SECTION III
THE ADVISERS’ COMMITTEE
SECTION 9
(1) The advisers’ committee is presided over by the
Chairman of the Board.
It comprises:
- A representative of the Presidency of the Republic
- A representative of the Prime Minister’s Office
- A representative of the Ministry of Finance
- A representative of the Ministry of Public Works
- The president of the Bar
- The chairman of the National Civil Engineering order.
- The chairman of the National Order of Architects.
- The chairman of the Professional Association of Credit
institutions in Cameroon.
- The chairman of the Employers’ Commission in
Came-roon.
21
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- The chairman of the Industrial Trade Unions in Cameroon.
- The chairman of the Insurances Professional Association.
(2) Government services appoint their representatives.
(3) Members of the Board are approved a decree of the
Prime Minister.
SECTION 10
(1) The advisers’ committee examines the evaluation
reports of eligible projects in Partnership Agreement
system submitted by the chairman of the Board after
a thorough examination of the Technical Secretariat;
(2) The aforementioned examination of the evaluation
reports must be approved by a feasibility notification
of the project.
(3) The Committee’s notification keeps with the standards. It binds with the decision to launch the selection procedure of the PUBLIC CONTRACTOR’s partner.
(4) The Chairman of the Board can, if need be, put on
meeting agendas any investment matters from the
Government for the modernisation of infrastructures,
equipment and services;
SECTION 11
Cannot take part in the deliberations of contracts tenders,
any member of the Advisers’ committee who is a service
provider or shareholder, directly or indirectly, in a company
22
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
or a corporate involved in the selection of a contracting
partner
SECTION 12
(1) Apart from organisation and operation-oriented
questions, the Advisers’ committee, proposes analysis
topics to the Board and makes easier the expression
of people interested in the development of Partnership CONTRACTS. Therefore, it is in charge of:
- Recruiting the Technical Coordinator and the Board’s
experts;
- Recruiting the Technical Secretariat staff;
- Adopting the operating and equipment budget, the
business plan as well as accounts and financial
statements of the Board.
- Fixing the remuneration and allowances of the staff
- Sanctions the Coordinator of the Technical Secretariat of the Board.
- Sanctions the experts and administrative staff.
(2) In case of dismissal of the Coordinator of the Technical Secretariat, the Advisers’ committee takes all
necessary measures to insure a soft running of the
Board businesses.
SECTION 13
(1) The Advisers’ committee meets after notification of its
chairman.
(2) In case of absence, any member can be represented in the committee meeting by another mem-
23
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(3)
(4)
ber. A member is entitled to represent not more than
one in a session.
The Advisers’ committee can run the deliberations if
and when 2/3 of the members are present or represented.
The decisions of the Advisers’ committee are taken at
a 2/3 majority when it’s above the simple majority.
SECTION 14
The Chairman of the Advisers’ committee can call for any
individual or legal entities, because of his expertise or
competence to attend the meetings of the Board with a
consultative voice.
SECTION 15
The secretariat of the Board Committee is handled by the
Coordinator of the Technical Secretariat.
SECTION 16
Notifications and minutes of the deliberations of the
Committee are channelled to the Prime Minister who holds
the power to carry out reforms.
SECTION 17
(1) The chairman of the Board is entitled to a monthly
wage.
(2) The chairman and the members of the Committee
shall benefit from a session allowance for meetings.
24
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(3)
The monthly wage and session allowance mentioned
in paragraph 1 & 2 are fixed by the prime Minister on
proposal of the Advisers’ committee.
II - THE TECHNICAL SECRETARIAT
SECTION 18
In its capacity as the technical and administrative organ, it
comprises:
- The Technical Coordinator
- Experts
- The Administrative staff
SECTION 19
(1) Under the authority of the chairman of the Board, The
Technical Coordinator:
- Prepares the budget, the business plan, activities reports, as well as accounts and financial reports to be
examined by the Advisers’ committee for approbation and decision.
- Prepares the salary grid and allowance of the Board
members;
- Submit to the Chairman proposals for staff recruitment;
- Prepares the deliberations of Technical Coordinator;
SECTION 20
(1) The recruitment of the Technical Coordinator and
experts is made by the Advisers’ Committee in accordance with hereunder proceeding:
25
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- Call for tenders
- Examination of tenders’ files in the conditions of equity, objectivity and transparency;
- Selection of candidates on the basis expertise criteria,
professional experience and of probity;
- Issuance of a waiting list of at least two candidates
per post per order of merit;
- Publishing of results;
(2) The recruitment becomes final at the signing of the
job contract by the Chairman.
(3) The Technical Coordinator and the experts are recruited for a period of five years renewable once.
SECTION 21
(1) Experts should be well-known professionals in the domain conception, studies, control, cancellation and
sociological, legal, financial, economical, and technical evaluation of projects, infrastructures, equipment, servicing and maintenance, operations or
management, and intellectual services.
(2) The board is made of a permanent twelve-expert
team or more, recruited in the following professions:
- Two financial engineers
- Two jurists (Legal advisers)
- Two civil engineers
- Two architects/Town-planners
- Two technical engineers
- Two public administration engineers
26
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(3)
In order to complete its expertise in a specific domain,
the Board can possibly call upon paramount organisms or institutions in building complex projects.
SECTION 22
(1) The administrative staff, which cannot exceed eight
people, is recruited by the Chairman of the Board.
The recruitment becomes effective after the notification of the Advisers’ Committee and the signing of
the job contract by the Chairman in accordance
with the labour code.
(2) Staff managed by the Public Service (Civil Servants)
can join the board in conformity with the borderlines
fixed in paragraph mentioned above.
CHAPTER III
FINANCIAL PROVISIONS
I - RESOURCES
SECTION 23
(1) The Board resources come from:
- Annual provision from the State budget;
27
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- Possible contributions from the private sector and development partners
- Donations and legacy;
- Any other appointed resources;
(2) The Board’s financial resources are public funds. They
are spent in accordance with the rules provided by
the State financial system.
II - BUDGET AND ACCOUNTS
SECTION 24
The chairman is the person authorized to run the budget of
the Board
SECTION 25
(1) The Board budget is balanced in takings and expenditure;
(2) The Board resources can domiciled in an account
open in an approved bank. Nevertheless, commitment, liquidation, orders, and payment of money
deposited in this account must be carried out in conformity with public accounts
SECTION 26
(1) An accountant is appointed to the Board by the Minister of Finance;
(2) The accountant records all the Board’s takings and
expenditures. He controls the regularity of takings, orders and payments from the Chairman.
28
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(3)
The payment of expenditures is made only by the
Board’s accountant
SECTION 27
The financial secretary is appointed to the board by the
Minister of Finance.
SECTION 28
(1) The financial secretary and the accountant bring
their respective reports to the Advisers’ Committee.
(2) Copies of reports are sent to the Chairman and to the
Minister of Finances
(3) Independent audits can be requested by the Committee as well as by the Minister of finance.
CHAPTER IV
FINAL AND VARIOUS PROVISIONS
SECTION 29
(1) The Board properties comprise:
- Assets acquired through trough procurement or donation
- State property converted into the Board’s property.
(2) Public and private assets given to the Board in conformity with the land law keep their original status.
(3) Public assets given to the Board are definitely considered as the Board’s property
SECTION 30
29
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(1)
(2)
the Board’s staff is bound to professional secrecy
about information, facts acts put at their disposal in
the course of the duties.
Any failure to these obligations constitute a professional misconduct capable of dismissal of staff ruled
by the labour code or the General status of the Public Service, without prejudice of disciplinary measures
provided by the regulations in force and legal prosecution of the concerned person.
SECTION 31
The present decree shall be recorded and published in
accordance with emergency procedure, then enclosed in
the official Gazette in French and in English.
Yaounde, the 23rd January 2008
THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC
Paul BIYA
30
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Decree N° 2008/0115/PM of 24th January 2008
specifying on the clauses of application of Law n°2006/ 012 of 29th of December 2006 fixing the general Partnership Contracts System
THE PRIME MINISTER, HEAD OF GOVERNMENT,
Mindful of the Constitution ;
Mindful of the law n° 2006 / 012 of 29th of December 2006
fixing the general system of partnership Contract ;
Mindful of the Decree n° 92/ 089 of 4th May 1992 specifying the attributions of the prime Minister modified and
completed by decree n° 95 / 145 bis of 4th of August 1995 ;
Mindful of the Decree n° 2004 / 320 of 8th of December
2004 bearing on the organisation of the Government, modified and completed by decree n° 2007 / 268 of 7th of September 2007 ;
31
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Mindful of decree n° 2008 / 035 of 23rd of January 2008
bearing on the organisation and functioning of the Council
of Support for the realization of Partnership Contract,
DECREES :
CHAPTER I
GENERAL PROVISIONS
SECTION 1 : The present decree specifies the clauses of
application of law n° 2006 / 012 of 29th of December 2006
above mentioned.
SECTION 2 : The prime Minister ensures the highest authority
on the partnership contract and withholds on this basis the
power of adjudication,
(2 ) Notwithstanding the provisions of paragraph 1, The
Prime Minister could delegate this power to the person in
charge of public contractor having initiated the project.
(3) The signing of the partnership contract depends on the
administration, initiator of the project.
CHAPTER II
CLAUSES OF THE EVALUATION OF PROJECTS
SECTION 3 : (1) The partnership contract can only be concluded if the project evaluation carried out in view of its
32
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
eligibility in the system of partnership contract shows, without prejudice other potential criteria, its complex nature
and the emergency of realization.
(2)
the complex nature of a project is seen as the incapable objective of the public contractor to define, on
its own, the appropriate means of satisfying its needs
or to evaluate what the market can tender in terms
of technical solutions and/or financial or judicial solutions.
(3)
emergency is a reason of general interest resulting
from the socioeconomic necessity to catch up a delay affecting particularly the realisation of collective
equipment or to accelerate growth, in a sector or a
defined geographical area.
SECTION 4 : The evaluation of projects eligible in the system
of partnership contract consist of a procedure made up of
the following steps :
- The initiation of the project ;
- Feasibility study ;
- The opinion of the Minister in charge of Finance ;
- The evaluation of the professional organisation.
SECTION 5 : (1) The initiation of projects eligible in the system of partnership contracts or partners depend on the
public contractors, decentralize territorial embodiments
and public establishments.
(2)
The provisions of the previous paragraph remain valuable even the proposal of the project is done by a
33
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
private entity. In this case, the private operator concern can benefit from an advantage within the
framework of public tender to competition for the selection of a partner to the public entity.
SECTION 6 : (1) The feasibility study corresponds to the maturity phase of the project. It consists of a feasibility file
especially showing the economic and social interest
of the project, the technical and financial montage,
the judicial montage, the total cost, the existing
technology, the list of potential qualified partners.
(2) In any case, the feasibility file must meet up with the
requirements stipulated by Section 6(1) of the law on
the general system of partnership contracts.
SECTION 7 : The feasibility file is prepared by the public
contractor initiator of the project and transmitted to the
Minister in charge of finance for an advice in accordance
with the law. It consists obligatorily of a synthesis report of
the pieces of advice from competent technical administrations, notably the Minister in charge of town planning.
SECTION 8 : (1) The advice from the Minister in charge of
finance depends on the budgetary sustainability of the
project, notably depends on the budgetary sustainability
of the project, notably the coherence of financial engagements with the availability of loans and their impact
on public finances.
34
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
The Minister in charge of finance has a deadline of
thirty (30) days as at the date of reception of the file
to transmit his advice to the public contractor initiator
of the project.
SECTION 9 : (1) The feasibility file resulting from the advice
of the Minister in charge of finance is submitted to the to
the professional organisation by the public contractor initiator of the project.
(2)
Even in the case where the public contractor initiator
of the project associates the professionnal organisation in the montage of the feasibility file, the latter remains responsible for the submission of the said file to
the examination of the said organisation.
SECTION 10 : The analysis the file by the professionnal organisation leads to the writing of an evaluation report.
SECTION 11 : (1) The evaluation report results from the advice of the professionnal organisation on the option to realise the project in partnership contract. It is transmitted to
the public contractor, initiator of the project.
(2)
The advice given by the professionnal organisation
precedes the launching of the procedure for the selection of the partner and the transmission of the
partnership contract.
CHAPITRE III
35
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
THE SELECTION OF A CONTRACTING PARTNER
SECTION 12 : The signing of a partnership contract is subject to certain competitive and advertising rules enabling
free access, equal treatment of candidates and the objectivity of procedures.
SECTION 13 : The sections of a contracting partner of the
public entity, within the framework of the project eligible in
the system of partnership contract, consist of the following
stages :
A public tender with the manifestation of interest
A restricted tender
The presentation
A dialogue of pre-qualification
The adjudication
The notification of results
The signing of the contract
SECTION 14 : Any public tender to the competition could
only intervene on the basis of a bid elaborated by the
public contractor initiator of the project, after the evaluation targeted by Section 3 of the present decree.
SECTION 15: The competitive public tender for the selection of a contracting partner to the public entity thus specified by the administrative conditions, references concerning analogous tenders, numbers, installations, material and
financial situation of the tender.
36
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 16 : (1) The bids is submitted for validation by the
professionnal organisation before the launching the tender
of manifestation of interest or tender of service ;
(2)
The opinion (advice) of the profesionnal organisation
takes the format of a non objection letter.
SECTION 17 : (1) After the validation of the consultation file,
the public contractor initiator of the project launches an
tender of manifestation of interest for the realization of a
project on infrastructure, equipment, or service provision
through a partnership contract.
(2)
The tender for the manifestation of interest is subject
to a very large public recurrence to all forms of
communication. It matches with a specifications
sheet of the project to be realised.
(3)
The procedure targeted in Sections 12 and 15 of the
present decree remain valuable even in situations
where the project has been proposed by a private
operator.
(4)
The opinion of the tender of manifestation on interest
determines the deadline and format of this manifestation of interest.
SECTION 18 : (1) Fifteen (15) days at least and thirty (30)
days at most after the deadline determined by the opinion
of the tender of manifestation of interest, the public contractor initiator of the project launches a restricted tender
of service on the basis of the list of providers having shown
an interest in tender.
37
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
This procedure is intended to retain at most five (05)
candidates for the restricted tender.
SECTION 19 : The file for the restricted tender of service determines the rules of competition and the constitution of
the candidate’s file.
SECTION 20 : (1) At the support of the candidate’s files and
in the case where they are necessary for the appreciation
of the candidates capacities, the public entity could only
enquire of the information or one of the pieces of information and the documents or one of the following documents :
- The declaration concerning the total sales and the
turnover concerning the service, to which the partnership contract refers, realised during the last three
(03) financial years ;
- The declaration concerning the manpower of the
candidate and the importance of the management
staff for each of the three (03) previous years ;
- A List of the main services provided during the three
(03) previous years or a list of on-going services or services executed during the five (05) previous years, indicating especially the sum, date and the private or
public recipient ;
- The indication of the study title and/or professionnal
experience of those in charge and of those executing the service envisaged ;
38
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- The declaration indicating the tools, material and
technical equipment which the provider or entrepreneur is in possession for the execution of the service
and a declaration mentioning the technicians or
technical organisation which the entrepreneur will be
in possession of for the execution of the services ;
- The certificate of professional qualification, in this
wise, the public entity must specify that the prove of
the capacity of the firm could be submitted by all
means, especially by certificates of professionnal
identity or references of works testifying the firm’s
competence to realise the service for which it is advocating ;
- Certificates issued by services in charge of quality
control and qualified to testify to the conformity of
services with specifications and norms. The public entity would nevertheless accept other proofs of the
guarantee of the product quality by the service provider, if the latter do not have the possibility of obtaining the said proofs within the affixed deadline ;
- Samples, description and/or photographs of supplies
and services ;
- Information relating to the nationality of the candidate, for previous contracts and for security needs, as
well as supplementary information concerning his
preliminary habilitation, the constitution of his shareholding, implantation of his technological heritage,
the competences of those who are to intervene in
the realisation of the contract ;
39
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- Information relating to previous sub-contraction between the tender and private limited companies or
local craftsmen.
(2)
The public entity specifies in the public tender in
competition or in the regulation of the consultation,
those pieces of information and documents listed in
paragraph 1 of the present Section which the candidate must produce.
(3)
It equally indicates, should this happen, the public
tender in competition, the maximum number of candidates that will be retained to present a tender or to
participate in the pre-qualification dialogue.
(4) To justify professionnal, technical and financial capacities of one or many sub-contractors, the candidate produces the same documents concerning the subcontractor as those demanded of the candidates by the
public entity, in other words, to justify that he has the capacities of these sub-contractors to execute the partnership contract, the candidate produces either a subcontraction contract, or a written contract from the subcontractors.
SECTION 21 : - (1) A candidate with a partnership contract
produces a declaration of honor to show that he does not
find himself in any of the dismissal cases mentioned in Section 11 of law n° 2006/012 of the 29th December 2006 fixing
the general system of partnership contracts.
(2) The candidate in other words produces the bulletin
n°2 of the criminal record, attestations and certifi40
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
cates issued by competent administrations and organisations proving that he has satisfied the social
and tax obligations.
(3)
Candidates based out Cameroon produce documents, certificates, attestations and documents
equivalent to those mentioned in the preceding paragraph, in accordance with the state regulation
where he is based. In the case where this regulation
does not envisage any document, certificate, attestation or documents of this kind, the candidate produces a personal solemn declaration in the presence
of the judicial authority or competent administration,
a notary or a qualified professionnal organisation of
his country.
SECTION 22 : (1) On expiry of the deadline affixed by the
competitive regulation, the files are received by the public
contractor initiator of the project, it becomes the responsibility of the latter to transmit the file to a special committee
for partnership contract for unfolding and analysis of tenders.
(2) The special commission quoted in the previous paragraph is an ad hoc commission created by the Prime
Minister’s decree who fixes its organisation and functioning.
(3)
The special commission is created seven days before
the going through the bids. It is presided over by a
person appointed by the Prime Minister. His members
are experts coming from the expert organism of he
41
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
originator of the project or any other administrations
having technical capacities in analysing bids.
SECTION 23 : (1) The partnership contracts special commission receives goes through and analyses the bids ; draws
up the minutes of the deliberations and write a preselection report that he channels to the authority that has the
power of adjudication.
(2)
The preselection report shows the analysis results in
order of merit.
SECTION 24 : (1) At the reception of the preselection report,
the authority who has the power of adjudication published
the names of candidates whose bids were preselected.
They must be notified ten (10) days following the results.
(2)
In the same deadlines, candidates whose bids were
not preselected are informed in writing with acknowledgement of receipt.
SECTION 25 : The notification preselection result of selected
results stands as a letter of invitation for the prequalification
dialogue. This letter fixes the date of the beginning of the
prequalification dialogue and precise additional information to be provided by the preselected candidates.
SECTION 26 : (1) The prequalification dialogue is led by the
Public authority, owner of the project in connection with
the expert organism. It’s a consultation between the public
contractor and the preselected candidates in order to
42
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
define technical means as well as the appropriate legal
and financial framework for the realization of the project.
(2)
The prequalification dialogue helps to rank the candidates by order of merit, that is : their technical
competence, technology, experience, and professionnal capacities likely to meet the requirements of
the public contractor ;
(3)
The hearing of candidates takes in a fair atmosphere.
The public contractor must not any information likely
to help him. He should not reveal to other candidates
confidential information gathered during discussions
without prior agreement of that one.
(4)
During the prequalification dialogue, the public contractor can decide to modify the consistence of the
project, to insure the compensation in proportion with
the over costs generated during the supplementary
studies for the disqualified bids.
(5)
Compensation mentioned in paragraph 4 above
cannot exceed 30% of the project study charges. Its
amount is decided by the expert organism
SECTION 27 : (1) Further the prequalification dialogue, the
public administration which is owner of the project draws
up the minutes of the deliberations and invite the candidates to hand in their final bids on the basis of the solutions
presented and specified in its course, within a deadline
which shall not exceed 20 days.
43
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
Bids received in due course shall be channeled to the
partnership contracts special commission.
SECTION 28: (1) The partnership contracts special commission receive goes through and analyses the bid ; draws up
the minutes of the deliberations and write a preselection
report that he channels to the authority that has the power
of adjudication.
(2)
The prequalification report shows the analysis results in
order of merit in conformity with provision N° 10 Law
n° 2006/012 of the 29 December 2006.
SECTION 29 : (1) When he renounces to sign the contract,
the public contractor informs the preselected candidates
who in any case, must not pretend to compensation.
(2)
Whatsoever, the compensation quoted in the previous paragraph must not exceed 30% of the project
study charges. Its amount is decided by the expert
organism.
SECTION 30 : (1) Further the prequalification report, the
public administration which is owner of the project appoints and publishes the name of the contractor who is
informed, within a deadline which shall not exceed 10
days.
(2) In the same deadlines, candidates whose bids were
not preselected are informed.
44
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 31 : (1) At the release of the result, the owner of
the project fixes the date discussions in accordance with
the law fixing the general system of partnership contracts.
(2)
He is assisted in the negotiations by the expert organism
(3)
The end of the contract project shall be sent to the
expert organism for appreciation.
(3)
The signing of the contract takes place after a non
objection of the expert organism. It is followed by an
official notification to the beneficiary within the conditions provided by the law.
CHAPITRE IV
OPERATIONS AND MONITORING CLAUSES OF CONTRACTS
SECTION 32 : (1) The partnership contract is made of a single recto verso document in which all the contracting
documents provided by the competition regulations are
enclosed.
(2)
The claim concerning the execution of services the
enforcement of the contract is inadmissible.
SECTION 33 : The partnership contract is in force after the
notification of the contractor by the owner of the contract.
SECTION 34 : (1) After notification of the contract, its owner
appoints a contracting authority and a monitoring execu-
45
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
tive, without any prejudice of attributions assigned to the
expert organism.
(2) The monitoring clauses quoted in paragraph 1 above
are decided in the partnership contract.
SECTION 35 : When the partnership contract occupies a
public domain, conditions of this occupation are the same
as those of a concession for a public service.
SECTION 36 : At the end of each year, the public contractor and his contracting partner undertake a joint assessment of the execution the partnership contract. Clauses of
this assessment shall be enclosed in the contract.
CHAPITRE V
LITIGATIONS AND SANCTIONS FROM PARTNERSHIP CONTRACT
SECTION 37 : (1) The public contractor is free to take any
sanctions against the contracting partner without prejudice of legal prosecution against him if, after notification of
the contract and any moment of its execution, it is noticed
that :
- The partner has willingly hidden or distorted information having determined his selection ;
- The clauses of the contract are not duly respected.
(2)
Cases of non respect of the aforementioned clauses,
if need be, can undergo an out of court settlement;
46
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(3)
An out of court settlement quoted in paragraph 2
above doesn’t affect the common law procedure,
except derogation provided by the partnership contract.
(4)
Out of court settlement clauses are provided by the
partnership contract, which can call for arbitration.
SECTION 38 : (1) Any candidate who feels encroached in
the contract signing procedures can hand in a petition to
the adjudicator.
(2)
The encroached candidate’s petition shall be
handed in a three-day deadline as from the date of
the publication and notification of the results of each
phase of the signing of the contract. This petition shall
only be based on the respect of a competition settlement.
SECTION 39 : The partnership contract can be cancelled :
- By the judge, at the request of the contracting partner ;
- By the conceding contractor, either for a contracting
partner’s misconduct, or general interest reasons. In
this case, an allowance covering investment charges
is paid to the contracting partner.
SECTION 40 : in case of cancellation of the contract, the
public contractor takes necessary measures to insure the
continuity of the public service. He can therefore call for
47
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
the most graded candidate after a prequalification dialogue or insure the continuity of the on-going works.
CHAPTER V
FINAL AND VARIOUS PROVISIONS
SECTION 41 : (1) Each member of the contract partnership
special commission is bound to professional secrecy for
any information, facts, given to him in the course of his
works.
(2)
Failure to this obligation constitutes misconduct likely
to lead to a dismissal of the defaulter, without prejudice to any legal, disciplinary prosecution.
SECTION 42 : Provisions of the present decree can be
completed and written in the specification book by the
expert organism and published by the prime Minister’s decree.
SECTION 43 : The present decree shall be recorded, published according to emergency procedure, the enclosed
in the official gazette in French and English.
Yaoundé, the 24th January 2009
THE PRIME MINISTER, HEAD OF GOVERNMENT,
48
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
INONI Ephraim
49
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Law n° 2008 / 009 of the 16th July 2008
stating the accounts, financial and tax
system applicable to partnership Contracts.
After deliberations and adoption by the National Assembly,
the President of the Republic publishes the law hereunder
stated:
CHAPTER 1
GENERAL PROVISIONS
SECTION 1
The present law states the accounts, financial and tax system applicable to partnership CONTRACTS and contracting partners’ services in accordance with law n° 2006/012
of the 29th December 2006.creating partnership CONTRACTS.
SECTION 2
(1) The accounts, financial and tax system provided by
the present law is known as stable and specific.
50
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
(3)
The stability refers to fixity of tax, financial, and accounts clauses of contracts signed in accordance
with the law.
Specificity is the waiver character of the tax financial,
and accounts system applicable to partnership
CONTRACTS.
CHAPTER II
TAX SYSTEM
SECTION 3
The tax system applicable to partnership CONTRACTS is
specific to the conception, realisation and operation
phases of an investment project.
I - CONCEPTION AND REALISATION PHASES
SECTION 4
At the conception and realisation, tax profits are at follows:
- Reimbursement by the contractor’s budget of the
VAT related to local imports and purchase of materials
- Free registration conventions and acts between the
contracting partner and the PUBLIC CONTRACTOR in
the realisation of investment projects.
SECTION 5
(1) Imported equipment and materials destined to investment projects in partnership agreement benefit
51
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2)
(3)
from the consumption and reimbursement of taxes
and duties by the contractor’s budget;
The aforementioned taxes and duties comprise,
apart from the Common External Tariff applicable to
projects, the VAT tax likely to be supported at Imports,
Communal Special Surtax, Integration Community
Tax, Integration Community Contribution, OHADA tax,
but royalties for service achieved.
The aforementioned equipment and materials in
paragraph 1 must compulsory be accompanied with
the following documents: bill of lading or waybills, bills,
freight and import declaration bearing the name of
the owner of the contract with the contract number
enclosed.
SECTION 6
Materials and equipment provisionally imported, destined
to realise investment projects, benefit from Special Temporary Admission system with reimbursement by the contractor’s budget, of taxes and duties corresponding to the stay
of the materials in the National Territory.
SECTION 7
(1) Materials and equipment quoted in Section 5 and 6
above can, during the customs clearance operations,
benefit from direct clearance procedure as provided
by the laws in force
(2) Direct clearance application comprises, apart fro imports document quoted above in Section 5, the spe-
52
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
cific declaration of valuable goods and the consignment monitoring electronic declaration.
SECTION 8
(1) Imported equipment and materials destined to investment projects in partnership agreement can be
inspection-free before loading, at the request of the
contractor.
(2) The inspection-free application is addressed to the
customs officer, who is bound to process it within five
days, if not it shall found accepted.
SECTION 9
Materials and equipment processed in accordance with
advantages provided by Section 7 and 8 above shall be
subject to an intrusive control by the Public Authorities.
II - OPERATION PHASE
SECTION 10
At the operation phase, tax advantages are as follows:
- The PUBLIC CONTRACTOR’s contracting partner
benefit from a five-point discount in PUBLIC CONTRACTOR on the corporate tax during the first five
years of the exploitation.
- Conventions and acts signed by the contracting
partner are recorded free of charge during the first
five years of the exploitation.
SECTION 11
53
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Tax deficit from a cycle can be successively reported till
the fifth one which follows its realisation.
CHAPTER II
FINANCIAL SYSTEM
- FINANCING
SECTION 12
The financing of investment projects within the partnership
CONTRACTS framework shall be carried out as follows:
- Full financing by a private partner;
- Joint financing State-private partner
- Financing by a third party organism;
- Joint financing State-decentralised local communities
- Joint financing among decentralised local communities
- Joint financing State-decentralised local communities-private partner
- Joint financing decentralised local communitiesprivate partner
II - PARTICULAR FINANCIAL PROVISIONS
54
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 13
Management, operation and remuneration financial
clauses of investments are jointly fixed
SECTION 14
The total cost of investment represents the only component likely to be subject to debt transfer.
SECTION 15
The investment cost mentioned in the contract shall take
into account the overall expenditures incurred by the contracting parties.
SECTION 16
The contract session is subject to the authorisation of the
higher authority who managed partnership agreement after a notification of motivation from the public contractor.
SECTION 17
Commitments made by the public contractor in the partnership agreement are supported by his budget.
CHAPTER IV
ACCOUNTING SYSTEM
SECTION 18
55
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(1)
(2)
(3)
the contracting partner can deduct from his taxable
profits, depreciations calculated according to a preferential constant system in account of the depreciable goods used in the realisation of the contract
the depreciation rate provided in paragraph 1 above
is equal to a 25% increased normal rate .
the starting point of computing the depreciation
deadline provided in paragraph 1 is the starting date
the effective operation
SECTION 19
The depreciation system which can be deferred in periods
of deficit is also applicable accelerated depreciations
quoted in Section 18 above.
CHAPTER V
FINAL AND VARIOUS PROVISIONS
SECTION 20
Subject to provisions of the present la the public contractor
and his contracting partner are submitted to other accounts, financial, tax system obligations provided by the
regulations in force.
SECTION 21
The public contractor’s contracting partner cannot cumulatively benefit from advantages of the general taxation
56
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
system or other attached texts and those provided in the
present law.
SECTION 22
The application clauses of the present law are, if need be,
fixed by regulatory channel.
SECTION 23
The present decree shall be recorded and published in
accordance with emergency procedure, then enclosed in
the official Gazette in French and in English.
Yaounde, the 23rd January 2008
THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC
Paul BIYA
57
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Order No. 186/CAB/PM of 15 November 2011
to fix the rates and conditions for the
collection of fees payable for partnership contracts.
The Prime Minister, Head of Government,
Mindful of the Constitution;
Mindful of Law No. 2006/012 of 29 December 2006 fixing
the general regime of partnership contracts;
Mindful of Decree No. 92/089 of 4 May to specify the duties
of the Prime Minister, as amended and supplemented by
Decree No. 95/145(b) of 4 August 1995;
Mindful of Decree No. 2004/320 of 23 January 2004 to organize the Government, as amended and supplemented
by Decree No. 2007/268 of 7 September 2007;
58
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Mindful of Decree No. 2008/035 of 23 January 2008 to lay
down the organization and functioning of the National
Partnership Contracts Support Council.
Mindful of Decree No. 2008/0115/PM of 24 January 2008 to
specify conditions for implementing Law No. 2006/012 of
29 December 2006 to lay down the general regime of
partnership contracts;
Mindful of Decree No. 2011/408 of 9 December 2011 to
appoint a Prime Minister, Head of Government;
Hereby decrees as follows:
SECTION 1: This order lays down the rates and conditions of
collection of fees payable for partnership contracts
SECTION 2: - The fees payable for partnership contracts
are:
- the acquisition cost of the restricted tender file
- project preparation expert costs for projects to be executed under partnership contract;
- execution monitoring expert costs for projects to be
executed under partnership contract.
SECTION 3: - (1) The acquisition costs of the restricted tender file shall be payable by any candidate who successfully crosses the stage of request for public expressions of interest and wishing to bid for the next stage of the procedure.
59
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2) The amount of the acquisition cost of bidding documents shall be fixed as follows:
- CFAF 200,000 for projects whose original investment
cost, net of taxes, determined by the feasibility study, is
CFAF one billion and above;
- CFAF 400,000 for projects whose original investment
cost, net of taxes, determined by the feasibility study,
ranges between CFAF one billion and five billion;
- CFAF 600,000 for projects whose original investment
cost, net of taxes, determined by the feasibility study, is
above CFAF five billion.
(3) The acquisition costs of restricted tender files shall be
collected by the Partnership Contracts Support Council.
The receipt attesting to the payment of the said sums shall
be demanded by the ad hoc partnership contracts commission during analysis of the administrative file.
(4) Councils shall be exempted from the payment of
acquisition costs of tender files.
SECTION 4. – (1) Project preparation expert costs shall be
payable by every public entity that initiates a project executed through the partnership contracts regime upon
submission of the preliminary appraisal to the Partnership
Contracts Support Council.
60
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(2) The amount of project preparation expert costs shall
be fixed as follows:
- CFAF 20 million for projects whose original investment
costs, net of taxes, determined by prior appraisal is
CFAF one billion or lower;
- CFAF 50 million for projects whose original investment
costs, net of taxes, determined by the prior appraisal
ranges between CFAF one billion and CFAF five billion;
- CFAF 100 million for projects whose original investment
costs, net of taxes, determined by prior appraisal, is
above CFAF five billion.
(3) Expert costs shall be paid by the public entity to the
Partnership Contracts Support Council within a period of
sixty (60) days of receipt of the prior appraisal report.
SECTION 5. - (1) Annual execution monitoring costs shall be
payable by all private partners benefiting from a partnership contract at the end of the first year of operation.
(2) The amount of annual contract execution monitoring costs shall be fixed at five percent (5%) of the turnover
of the preceding year. The ceiling of this amount shall be
CFAF two hundred and fifty million.
(3) Execution monitoring costs due for the previous year
shall be paid before the third day of the second month of
the ongoing year.
(4) Annual execution monitoring costs shall be paid to
the Partnership Contracts Support Council.
61
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 6. – The costs mentioned in this order shall be collected by the accounting officer of the Partnership Contracts Support Council, based on revenue orders signed by
its President.
SECTION 7 – (1) The management of all costs payable for
partnership contracts shall be in accordance with public
accounting rules.
(2) Costs payable for partnership contracts shall be
public funds. As such, they shall be subject to the control of
any competent State organ.
SECTION 8 - This order shall be registered and published
according to the procedure of urgency and inserted in the
Official Gazette in English and French.
Yaounde, 15 November 2011
Philemon YANG,
THE PRIME MINISTER, HEAD OF GOVERNMENT
62
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Republic of Cameroon
Peace - Work - Fatherland
Decree No. 2012/148 of 21 March 2012
To amend and supplement certain provisions of Decree No. 2008/035 of 23
January 2008 relating to the organization and functioning of the National
Partnership Contracts Support Council.
The President of the Republic,
Mindful of the Constitution;
Mindful of Law No. 2006/012 of 29 December 2006 to lay
down the general regime of partnership contracts;
Mindful of Decree No. 2008/035 of 23 January 2008 relating
to the organization and functioning of the National Partnership Contracts Support Council.
Mindful of Decree No. 2011/408 of 9 December 2011 to
organize the Government;
63
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
Hereby decrees as follows:
SECTION 1: The provisions of Sections 2, 3, 9, 16 and 23 of
above Decree No. 2008/035 of 23 January 2008, shall be
amended as follows:
SECTION 2: - (new) (1). The Council shall be under the supervisory authority of the Ministry in charge of the economy. It shall have financial and management autonomy.
(2). Its headquarters shall be in Yaounde.
SECTION 3:- (new) (1) The Council’s mission shall be to contribute its know-how to the creation and renewal of infrastructure and facilities and to the improvement of the quality of public service during projects with high technical and
financial inputs implemented via partnership contract.
Thus, it shall in particular:
- design mechanisms for implementing partnership contracts;
- assess the feasibility of public projects to be executed
under partnership contract;
- participate in negotiations, control and monitoring of
the execution of partnership contracts;
- consider all issues linked to public projects executed
under a partnership contract, and especially define
priorities and the method of selecting the cocontracting party;
64
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
- inform public bodies, local authorities, the business
community and general public of the concept of public management through partnership contract;
- promote best practices in the design and management of public projects undertaken as part of a partnership contract;
- disseminate and popularize Cameroon’s partnership
contracts regime;
- update and/or adapt legal and technical tools
needed to properly apply the partnership contracts
regime;
- train staff and develop national know-how and intelligence for innovation in the methods of managing
public project under a partnership contract;
- design legal and technical tools of project analysis
and select the partners of public entities;
- define an ethical code on the activities of the Council;
- contribute its know-how in the selection of the public
entity’s co-contractor.
(2) The Council shall perform any other mission assigned
by Government.
(3) Government departments, local/regional authorities,
public establishments, public or semi-public enterprises, the
private sector and civil society may refer to the Council
any matter falling within its sphere of competence.
65
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
(4) The Council shall, in collaboration with relevant public
entities, publish an annual list of public projects eligible to
partnership contract.
SECTION 9. (new) (1) The Policy Committee shall be
chaired by the President of the Council. It shall comprise:
- a representative of the Presidency of the Republic,
- a representative of the Prime Minister’s Office;
- a representative of the Ministry in charge of the economy;
- a representative of the Ministry in charge of finance;
- a representative of the Ministry in charge of public
works;
- the President of the Bar Council of Cameroon;
- the President of the National Order of Civil Engineers of
Cameroon;
- the President of the National Order of Architects;
- the President of the Cameroon Professional Association
of Lending Institutions;
- the President of the Cameroon Employers’ Association;
- the President of the Cameroon Union of Industrialists;
- the President of the Professional Insurers’ Association.
(2) Members representing Government departments shall
be designated by such Government departments.
(3) The composition of the Committee shall be ascertained by order of the Minister in charge of the economy.
66
Legal Framework for Partnership Contracts: Laws and Enforcement Texts
SECTION 16. (new) The recommendations and minutes of
the Committee shall be forwarded to the Minister in
charge of the economy which shall have power of reversal.
SECTION 23.- (new) (1) The resources of the Council shall
comprise:
- an annual allotment earmarked in the State budget;
- fees payable for partnership contracts;
- possible contributions from the private sector and development partners;
- donations and legacies;
- all other resources allocated to it.
(2) The financial resources of the Council shall be public
funds. They shall be managed pursuant to rules outlined in
the financial regime of the State.
(3) An order of the Prime Minister shall set the rates and
method of collection of fees payable under partnership
contracts.
SECTION 2. – This decree shall be registered, and published
according to the procedure of urgency and inserted in the
Official Gazette in English and French.
Yaounde, 21 March 2012
THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC
Paul BIYA,
67
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix-Travail-Patrie
-----------MINISTERE DE L’ECONOMIE, DE LA
PLANIFICATION ET DE
L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
------------
Sommaire
Sommaire .................................................................................................................................... i
Introduction ............................................................................................................................... 6
1. Infrastructures routières .................................................................................................... 8
Construction de la routeBatchenga- Ntui-Yoko-Titabi-Ngaoundéré .................................... 9
Bitumage de la route Batouri (Ngoura)-Yokadouma ............................................................ 10
Bitumage de la route Mora-Kourgui-Kolofata-Frontière du Nigéria .................................. 11
Construction de la route Kentzou-Yokadouma-Moloundou ................................................ 12
Bitumage de la route Bertoua-Batouri-Kentzou .................................................................... 13
Bitumage de la route Mengong-Sangmelima......................................................................... 14
Bitumage de la route Sangmelima-Bikoula ............................................................................ 15
Bitumage de la route Edéa-Dizangue-Mouanko-Yoyo ......................................................... 16
Bitumage de la route Mora-Kourgui-Kolofata-Frontière du Nigéria .................................. 17
Bitumage de la route Kribi-Campo ......................................................................................... 18
Bitumage de la route Bakebe-Fontem-Dshang et bretelles ................................................... 19
Bitumage de la route Foumban-Tibati (Lot 2 Manki- pont de la Mapé) ............................. 20
Construction de la route Mbet-Nguelemendouka-Ayos ....................................................... 21
Construction de la route Mapé-Banyo-Tibati ........................................................................ 22
Bitumage de la route Kumba-Mundemba .............................................................................. 23
Construction de la route BachuoAkagbé-Mamfé-Ekok (RN6) ............................................. 24
Autoroute Edéa-Kribi................................................................................................................ 25
Autoroute Yaoundé-Douala..................................................................................................... 26
Construction de la route Olama-Kribi .................................................................................... 27
Construction de la route Maroua-Bogo.................................................................................. 28
Construction de la Ring Road .................................................................................................. 29
Construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi.................................................................. 30
Construction de la route Ebolowa-Lolodorf-Kribi ................................................................. 31
Réhabilitation de la route Mbalmayo-Sangmelima ............................................................... 32
Réhabilitation de la route Yaoundé-Bafia-Bafoussam........................................................... 33
Bitumage de la route Maltam-Fotokol et de la bretelle Bodo-Makary-Hile-Alifa-KarenaKatekime .................................................................................................................................... 34
Construction de la route de désenclavement du bassin agricole de la région de l’Ouest .. 35
Construction de la route Edéa-Bonepoupa-Douala............................................................... 36
Projet de protection des berges des fleuves Logone et Chari incluant la construction d’une
digue route de 330 km ............................................................................................................. 37
Construction d’un pont sur le fleuve Ntem à Nyabessang et ses accès ................................ 38
Construction d’un second pont sur la Bénoué à Garoua ...................................................... 39
Construction du pont sur la Sanaga à Nachtigal ................................................................... 40
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Page |i
Construction du pont de Gaschiga à Garoua ......................................................................... 41
2. Infrastructures portuaires aéroportuaires et ferroviaires ............................................... 42
Construction d’un nouvel aéroport de Douala ...................................................................... 43
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques de l’aéroport international de Douala
.................................................................................................................................................... 44
Construction d’un aéroport international à Kribi.................................................................. 45
Projet de réhabilitation de l’aéroport international de Douala ............................................ 46
Projet de mise en place d’un système de transport urbain de masse ................................... 47
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques de l’aéroport international de Garoua
.................................................................................................................................................... 48
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques de l’aéroport international de
Yaoundé Nsimalen .................................................................................................................... 49
Réhabilitation de l’aéroport de Tiko ........................................................................................ 50
Construction d’un tramway dans la ville de Douala ............................................................. 51
Construction d’un tramway dans la ville de Yaoundé .......................................................... 52
Construction d’un chemin de fer Ngaoundéré-Douala ........................................................ 53
Construction d’un chemin de fer Edéa-Lolabe ...................................................................... 54
Construction d’un chemin de fer Mbalam-Lolabe ................................................................ 55
Construction d’un chemin de fer Douala-Wum ................................................................... 56
Construction d’un chemin de fer Mbanga-Kumba ............................................................... 57
Construction d’un chemin de fer N’Gaoundéré-Kousseri .................................................... 58
Construction d’un chemin de fer Bertoua-Bunde ................................................................. 59
Construction d’un chemin de fer Mora-Kidjirmatari ........................................................... 60
Construction d’un chemin de fer Bafoussam-Mbouda ......................................................... 61
Construction d’un chemin de fer Bamenda-Jakiri................................................................. 62
Construction d’un chemin de fer Ngola-Bindom .................................................................. 63
Construction d’un chemin de fer Douala-Limbé ................................................................... 64
3. Infrastructures énergétiques et hydrauliques .................................................................. 65
Aménagementhydroélectrique de Njock ................................................................................ 66
Aménagement hydroélectrique de Song Dong ...................................................................... 67
Aménagement hydroélectrique de Bini A Warak .................................................................. 68
Construction d’une centrale éolienne sur les monts Bamboutos ......................................... 69
Aménagement hydroélectrique de Noun Wouri ................................................................... 70
Aménagement hydroélectrique de kpep ................................................................................. 71
Aménagement hydroélectrique de Vogzhoum....................................................................... 72
Aménagement hydroélectrique de Natchigal aval................................................................. 73
Aménagement hydroélectrique des gorges du Ntem ............................................................. 74
Aménagement hydroélectrique de Kikot ................................................................................ 75
Aménagement hydroélectrique de Bayomen ......................................................................... 76
P a g e | ii
.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Aménagement hydroélectrique de Menchum ....................................................................... 77
Aménagement hydroélectrique de Makaï .............................................................................. 78
Aménagement hydroélectrique de Mandourou ..................................................................... 79
Aménagement hydroélectrique de Mamfe ............................................................................. 80
Aménagement hydroélectrique de Nyazom ........................................................................... 81
Aménagement hydroélectrique de Song Mbengue................................................................ 82
Ligne de transport d’énergie électrique Memve’ele-Ebolowa-Yaoundé.............................. 83
Ligne de transport d’énergie électrique Kribi- -Yaoundé (Nyom II) ................................... 84
Ligne de transport d’énergie électrique Songloulou-Bafoussam .......................................... 85
Ligne de transport d’énergie électrique Song Loulou - Nkongsamba .................................. 86
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom II-Oyomabang............................................. 87
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom II-Ngousso ................................................... 88
Ligne de transport d’énergie électrique Nkongsamba - Bafoussam ..................................... 90
Ligne de transport d’énergie électrique Mangombé - Logbaba ........................................... 91
Ligne de transport d’énergie électrique Bekoko - Limbe ...................................................... 92
Ligne de transport d’énergie électrique Logbessou - Makepe .............................................. 93
Construction d’un poste électrique à Logbessou.................................................................... 94
Construction d’un poste électrique à Nkongsamba ............................................................... 95
Construction d’un poste électrique à Bafoussam ................................................................... 96
Construction d’un poste électrique à Limbe........................................................................... 97
Extension du poste électrique de Bekoko................................................................................ 98
Extension du poste électrique de Bafoussam .......................................................................... 99
Projet d’adduction d’eau potable de la ville de Yaoundé à partir de la Sanaga ................100
Construction des stations de traitement des eaux dans les régions du Cameroun ...........101
4. Aménagements agropastoraux .......................................................................................102
Programme économique d’aménagement du territoire et de promotion des entreprises de
moyenne et de grande importance dans le secteur rural au Cameroun (programme
agropoles) ................................................................................................................................103
Mise en place d’une rizerie dans le périmètre rizicole de la SEMRY .................................104
Unité de production de bio fertilisants .................................................................................105
Mise en place et exploitation des unités d’abattage, de conditionnement et de stockage de
la viande poulet et de bœuf ...................................................................................................106
5. Infrastructures industrielles et minières ........................................................................107
Projet d’exploitation de la bauxite de MINI-MARTAP.........................................................108
Projet d’exploitation de l’uranium de Poli et de Lolodorf ...................................................109
Construction d’une usine d’engrais chimiques ....................................................................110
Extension d’ALUCAM .............................................................................................................111
Construction d’une aluminerie à Kribi .................................................................................112
Technopole industriel d’Edea.................................................................................................113
Construction d’une unité de liquéfaction du gaz naturel à Kribi ......................................114
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | iii
Construction d’une usine de transformation des graines de café en café moulu naturel et
café infuser (cofeeyayob) .......................................................................................................115
Installation d’une agro-industrie de production d’huile de palme raffinée et savonnerie
..................................................................................................................................................116
Création d’un complexe sucrier à MINTOM .......................................................................117
Installation de deux usines industrielles de briques cuites à Yaoundé et Douala ............118
6. Aménagements urbains et sociaux .................................................................................119
Programme gouvernemental de construction de 10 000 logements sociaux et
d’aménagement de50 000 parcelles constructibles ............................................................120
Protection des berges du Mayo Kalio à Maroua ..................................................................121
Aménagement des voies d’accès à Olémbé à Yaoundé à partir de la pénétrante Nord ...122
Elargissement de la nouvelle route Bastos a Yaoundé .........................................................123
Prolongement de l’avenue Charles Atangana (tronçonolezoa – nsam) à Yaoundé ..........124
Assainissement et aménagement du lac municipal de Yaoundé ........................................125
Réhabilitation de la rocade « Carrefour Collège Lamido Hayatou-Carrefour LawaneCarrefour Gare routière » ......................................................................................................126
Réhabilitation de la voie Carrefour marché ODZA Carrefour MBIA- Interconnexion de la
route Yaoundé-Mfou ..............................................................................................................127
Réhabilitation des voiries de la ville de Bertoua...................................................................128
Réhabilitation des voiries de la ville de Garoua ...................................................................129
Travaux d’aménagement de la voie de Mambanda à Douala ............................................130
Construction de la voie de contournement Nord-Ouest de la ville de Bafoussam ...........131
Construction de la voie de contournement Est de la ville de Yaoundé ..............................132
Bitumage de la bretelle marché Ndogpassi-Zone Industrielle de Bassa à Douala ............133
Réhabilitation de la voie de contournement « carrefour Oil Lybia à TAMDJA-Lycée
classique-Carrefour Soccada-Stade Omnisport-Carrefour Feux Rouges » à Bafoussam .134
Réhabilitation de la voie « Echangeur Nkolbisson – Qkok Ndoué2-Etoug Ebé2 (Carrefour
du chef)- Lycée Mendong- Intersection route Yaoundé-Kribi » ........................................135
Réhabilitation de la voie « Centre des Handicapés Akok Ndoué1-Nkol Nzié-Marché
Mendong- Carrefour banane (Mendong)- Akok Ndoué2-Akok Ndoué1 » ......................136
Réhabilitation de la voie « Essos (Hôtel du Plateau)-Sapeur-Pompier-Carrefour marché
Mimboman-Mimboman
Ecole-Baaba-Nkolmesseng-Moobelenga-Essessalokok-Mvog
Ebanda-Ngoulemakong (Eleveur) » ......................................................................................137
Construction de la voie Baaba-Nkolfoulou-Abome-Intersection voie de contournement Est
de la ville de Yaoundé ............................................................................................................138
Prolongement de la route Yaoundé Soa « Carrefour Oilybia Omnisport-Total Ngousso »
..................................................................................................................................................139
Réhabilitation de la voie Carrefour « Hôtel le Paradis-Pharmacie du stade Omnisport » à
Yaoundé ...................................................................................................................................140
Réhabilitation du tronçon de voie « Ngousso-Hôpital Général-Santa Barbara-EtoudiCarrefour du Palais de l’Unité-Raccordement de la pénétrante Nord de Yaoundé ..........141
P a g e | iv
.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
7.
TIC ET TOURISME ..........................................................................................................142
Mise en œuvre d’une bibliothèque numérique nationale au Cameroun ..........................143
Construction du réseau intranet gouvernemental...............................................................144
Construction du réseau national de téléenseignement .......................................................145
Construction d’un réseau national de télé-médecine ..........................................................146
Complexe touristique de Yoyo ...............................................................................................147
Complexe touristique de la lobé ............................................................................................148
Modèle type de Memorandum of Understanding .................................................................149
Liste des projets présentant un avantage PPP ........................................................................154
Equipe Technique...................................................................................................................155
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Page |v
Introduction
Dans la poursuite des objectifs de sa vision
de développement à l’horizon 2035 à
savoir devenir « Un Pays Emergent,
Démocratique et Uni dans sa Diversité »,
le Cameroun met en œuvre depuis 2010,
son Document de Stratégie pour la
Croissance et l’Emploi (DSCE), cadre de
référence de l’action gouvernementale
dans la période 2010-2020.
Le Gouvernement est cependant bien
conscient que le volume des financements
requis pour mener à bien les grands projets
publics est tel qu’il risque de générer un
surendettement à moyen et long terme. C’est
pourquoi, tout en optimisant sur ses
mécanismes habituels de réalisation des
projets, il compte renforcer le recours aux
Contrats de Partenariat, notamment aux
Partenariats Publics-Privés (PPP).
Le contrat de partenariat est un mode
dérogatoire au Marché Public, qui obéit à un
cadre
réglementaire
spécifique
sous
l’accompagnement du Conseil d’Appui à la
Réalisation des Contrats de Partenariats
(CARPA). Le PPP permet à l’Etat de céder la
maitrise d’ouvrage d’un projet, à un
partenaire privé qui peut le concevoir, le
réaliser, le financer, l’exploiter entièrement
ou partiellement en vue de la mise à
disposition d’un service public donné.
Le présent document dit Document de
Projets à Besoin de Financement (DPBF)
présente en fonction des données
disponibles, les projets en cours de
préparation au sein des administrations et
requérant des financements ou des
partenariats. Ce document est donc un
appel à proposition de financement ou de
collaboration pouvant aboutir à la mise en
œuvre satisfaisante desdits projets, dans le
respect des cadres réglementaires en
vigueur, Marchés Publics ou Contrat de
Partenariat.
Page |6
.
La mise en œuvre de cette stratégie exige
une forte mobilisation de ressources tant
sur le plan interne, qu’externe. Ainsi, au
plan interne, le Gouvernement a activé
des mécanismes d’appel public à
l’épargne, comme l’emprunt obligataire et
l’émission d’obligations du Trésor. Sur le
Plan externe, il a réalisé une évaluation du
partenariat et est entrain de finaliser un
Document de Stratégie de Partenariat au
Développement (DSPD).
Le Comparateur du Service Public (CSP)
est un modèle d’analyse économique et
financière comparative, qui permet de
comparer les projets, les financements et
les outils de commande publique. Il
permet de trouver la combinaison projetfinancements-outil de commande publique
qui apporte la meilleure valeur ajoutée à
l’économie nationale. A partir de données
d’entrées disponibles sur les projets, les
financements potentiels, il permet de
calculer automatiquement une série
d’indicateurs de performance tant en
Marché Public qu’en Partenariat PublicPrivé. Ces indicateurs de performance
(VAN, TRI, DSCR, etc.) sont des outils
d’aide à la décision pour le MINEPAT..
Dans le cadre des travaux ayant conduit à
l’élaboration de ce document, des
exercices au Comparateur du Service
Public (CSP) ont été menés. De nombreux
projets ont en effet été passés au CSP en
fonction des données disponibles sur le
projet et sur le secteur concerné en
général. Sur la gamme variée des
indicateurs proposés par le modèle,
certains projets présentaient un fort
potentiel PPP. Sur les fiches de ces projets,
cet avantage à les réaliser en PPP est
dûment signifié.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Il reste de pratique dans la réalisation des
grands projets, que des MOU, soient
signés dès leur initiation afin de permettre
une collaboration formelle. Le Ministère
de l’Economie, de la Planification et de
l’Aménagement
du
Territoire,
en
collaboration avec les administrations
sectorielles et l’appui technique du
Conseil d’Appui à la réalisation des
Contrats de partenariat, a élaboré un
« Mémorandum OF Understanding Type »,
qui est inséré dans les annexes de ce
document.
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
Les projets à besoin de financement sont
présentés par secteur, comme suit : (i)
Infrastructures
routières,
(ii)
infrastructures portuaires, aéroportuaires
et ferroviaires (iii) Energie et Hydraulique,
(iv) agriculture et élevage, (v) industries
et Mines, (vi) Aménagements urbains et
sociaux, (vii) TIC et Tourisme. A l’entame
de chaque secteur une brève introduction
est faite pour notamment rappeler les
développements récents dans le secteur.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Page |7
1.
Infrastructures routières
Dans le sous-secteur routier, les
orientations stratégiques à moyen et long
termes du Gouvernement à l’horizon de la
stratégie sont cohérentes avec le scénario
ambitieux du Plan Directeur Routier et la
stratégie
sectorielle
élaborés.
Les
opérations d’entretien routier vont
permettre, à l’horizon de la stratégie,
d’améliorer nettement le niveau de service
(55% du réseau en bon état), grâce à la
mise en place d’une stratégie pertinente
d’intervention. La réhabilitation du réseau
routier (2000 km de routes bitumées à
réhabiliter d’ici 2020), ainsi que
l’intensification du bitumage des routes en
terre (plus de 3500 km à l’horizon 2020)
viendront compléter ce dispositif. Les
priorités d’intervention concerneront
l’accompagnement des grands projets
industriels
et
agro-pastoraux,
les
corridors
régionaux
(transafricaine,
corridors nord-sud, réseau CEMAC), le
réseau des routes nationales, ainsi que les
grands
projets
d’infrastructure
d’accompagnement au secteur privé
(second pont sur le Wouri, boucle
.
Page |8
.
autoroutière
Bafoussam-Yaoundé).
Yaoundé-Douala-
Des
réformes
institutionnelles
importantes devront accompagner cette
stratégie. Ainsi, un accent particulier
devra être mis sur : (i) la
responsabilisation et le renforcement de la
maîtrise d’ouvrage routier (ii) le
renforcement de la planification et de la
programmation à travers l’élaboration et
la mise en œuvre d’une stratégie
d’intervention qui privilégie le respect des
standards de travaux au détriment des
opérations de saupoudrage, (iii) le
renforcement du parc d’engins de génie
civil, (iv) l’organisation du secteur privé
afin de disposer d’un tissu d’entreprises et
de bureaux d’études performants, (v) la
recherche de matériaux ou de procédés
susceptibles d’accentuer la pérennité des
interventions, en entretien routier
notamment et, (vi) le recours à chaque
fois que possible, à des techniques à haute
intensité de main d’œuvre (HIMO) pour
réduire les coûts et promouvoir l’emploi.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la routeBatchenga- Ntui-YokoTitabi-Ngaoundéré

Description du projet

La route Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati-Ngaoundéré
est une des variantes permettant de relier la partie
septentrionale du pays à la partie sud du pays en
passant par le centre du Territoire. Elle démarre au
pont projeté sur la Sanaga à Nachtigal, dans la
localité de Batchenga, puis traverse les villes de Ntui,
Yoko et arrive à Tibati dans la région de l’Adamaoua
Caractéristiques
o Vitesse de référence 80-100 km/h
o Largeur de la plate-forme 10 m
o Nombre de voies 7m + 2 accotements de
2X1,5 m
o Linéaire 612 km


Facilitation du transport ;
Développement du trafic local, national et régional en
direction des pays voisins

Liaison alternative entre le Sud et le Nord Cameroun.
Etat de maturité du projet

APS disponible ;
Coût du projet

404 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Intérêt du projet
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Page |9
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Batouri (Ngoura)-Yokadouma
Description du projet


Projet situé dans le département de la Boumba et
Ngoko, région de l’Est.
Bitumage d’un linéaire de 160 km de longueur.
Intérêt du projet

Facilitation du transport
Etat de maturité du projet

En vue de produire un rapport d’APD, des études
préliminaires ont été menées ; cependant pour
poursuivre les études, des financements sont à
rechercher (788 millions pour les études).
Coût du projet

A déterminer
Calendrier prévisionnel

A determiner
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 10
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Mora-Kourgui-KolofataFrontière du Nigéria
Description du projet

Intérêt du projet

Projet situé dans la région de l’extrême Nord et
s’étendra sur un linéaire de 185km.
Facilitation du transport des biens et des personnes
dans la région de l’Extrême Nord et la frontière avec
le Nigéria
Etat de maturité du projet


Etude APS exécutée
Etudes APD et DCE encours
Coût du projet

144 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A determiner
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 11
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Kentzou-YokadoumaMoloundou
Description du projet


Projet situé dans le département de la Boumba et
Ngoko, région de l’Est.
Bitumage d’un linéaire de 291 km de longueur.
Intérêt du projet

Facilitation du transport
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

192 milliards (Estimation)
Calendrier prévisionnel

A determiner
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 12
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Bertoua-Batouri-Kentzou

Description du projet


Intérêt du projet



Projet situé dans le département de la Kadey, région
de l’Est.
Bitumage d’un linéaire de 197 km de longueur.
Le désenclavement de la région, principalement les
départements de la Kadey et du Lom et Djerem ;
Le développement du réseau routier national en
assurant les liaisons avec les autres régions ;
Faciliter le mouvement des produits dans cette région à
forte potentialités agricoles ;
Intensifier les échanges avec les pays voisins (Gabon,
Guinée équatoriale)
Etat de maturité du projet

APD disponible mais à actualiser
Coût du projet

Le coût total du projet est d’environ 131 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation:72 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 13
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Mengong-Sangmelima
Description du projet


Projet situé dans la région du Sud.
Bitumage d’un linéaire de 117 km de longueur.
Intérêt du projet

Assure la continuité de la liaison sous régionale
Cameroun-Congo Brazzaville ;

Contribue à la rentabilité du port en eau profonde de
Kribi notamment par l’exploitation du fer de
Mbalam.
Etat de maturité du projet

Etudes preliminaries disponibles
Coût du projet

58,5 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 14
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Sangmelima-Bikoula
Description du projet


Projet situé dans la région du Sud.
Bitumage d’un linéaire de 65 km de longueur.
Intérêt du projet

Assure la continuité de la liaison sous régionale
Cameroun-Congo Brazzaville ;

Contribue à la rentabilité du port en eau profonde de
Kribi notamment par l’exploitation du fer de
Mbalam.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

32,5 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

A determiner
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 15
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Edéa-Dizangue-MouankoYoyo
Description du projet


Projet situé dans le département de la Sanaga
Maritime, région du Littoral.
Il s’agit du bitumage de la route EDEA – DIZANGUE
– MOUANKO – YOYO (qui est une section de la
route RD 58) longue de110 km.

Faciliter l’accès au site du projet de construction de la
zone économique et touristique de Yoyo.

Améliorer les conditions de déplacement et brassage
des populations.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

A déterminer
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : Cinquante-deux (52) mois
Financement du projet

Financements à rechercher.
Intérêt du projet
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 16
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Mora-Kourgui-KolofataFrontière du Nigéria
Description du projet


Projet situé dans la région de l’Extrême-Nord.
Il s’agit du bitumage de la route MORA – KOURGUI
– KOLOFATA – FRONTIERE NIGERIA longue de 40
km.
Intérêt du projet

Améliorer les conditions de déplacement et brassage des
populations.

Etat de maturité du projet

Liaison Cameroun – Nigéria.

Rapport Avant-Projet Sommaire et Dossier de
Consultation des Entreprises disponibles.
Rapport Avant-Projet Détaillé en cours de validation.
Coût du projet

A déterminer
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 17
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Kribi-Campo
Description du projet


Intérêt du projet

Projet situé dans le département de l’Océan, région
du Sud.
Bitumage d’un linéaire de 77 km de longueur.
Etat de maturité du projet

Assure la liaison Yaoundé-Kribi en désenclavant le
Port en eau profonde de Kribi.
Avec la construction du port en eaux profondes de
Kribi, cet axe permettra de desservir la Guinée
équatoriale.
Le désenclavement de la région à forte densité de
population.
APS disponible
Coût du projet

50 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation: 48 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.


Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 18
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Bakebe-Fontem-Dshang et
bretelles

Description du projet

Projet concerne les départements de MANYU et du
LEBIALEM dans la région du Sud-Ouest, et MENOUA
dans la région de l’Ouest.
Bitumage de la route BAKEBE – FONTEM –
DSCHANG et bretelles, longue de 95,5 km.
Intérêt du projet

Relier plusieurs localités (03 Départements) très
actives sur les plans agro-industriel et économique
du Cameroun.
Etat de maturité du projet

Rapport d’études APS densifié disponible.
Coût du projet

67 milliards (coût estimatif)
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 19
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Foumban-Tibati (Lot 2 Mankipont de la Mapé)
Description du projet


Le projet est situé dans le département du Noun,
région de l’Ouest.
Bitumage du lot 2 de la route FOUMBAN – TIBATI,
d’un linéaire de 25 km de longueur.

Facilitation du transport ;

Liaison alternative entre le Sud et le Nord Cameroun.
Etat de maturité du projet

Avant-Projet Détaillé et Dossier de Consultation des
Entreprises déjà disponibles.
Coût du projet

10,5 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : - Durée prévisionnelle : 02
ans.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Intérêt du projet
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 20
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Mbet-NguelemendoukaAyos
Description du projet


Projet situé dans la région de l’Est
Bitumage d’un linéaire de 116 km.
Intérêt du projet

Facilitation du transport entre les régions de l’Est et
du Centre
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

70 milliards
Calendrier prévisionnel

A déterminer

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 21
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Mapé-Banyo-Tibati
Description du projet
Intérêt du projet


Le projet est situé dans le département du Djerem,
région de l’Ouest.
Bitumage d’un linéaire de 265 km de longueur.

Facilitation du transport ;

Liaison alternative entre le Sud et le Nord Cameroun.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

175 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Durée prévisionnelle : 04 ans.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 22
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Kumba-Mundemba
Intérêt du projet



Projet situé dans la région du Sud-Ouest.
Bitumage d’un linéaire de 98 km de longueur.
Désenclavement de la zone frontalière de Bakassi.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

49 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Description du projet
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 23
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Bachuo Akagbé-MamféEkok (RN6)
Description du projet


Intérêt du projet

Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

49,6 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 24
.
Projet situé dans la région du Sud-Ouest.
Bitumage d’un linéaire de 82 km de longueur dont
21 km sont à renforcer.
Facilitation du transport et la liaison CamerounNigéria.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Autoroute Edéa-Kribi
Description du projet





Projet situé dans la région du Sud.
Autoroute sur 108 km (jusqu’à Mboro) ;
Vitesse de référence 110 km/h
Largeur de la plate-forme 25m
2X3 voies de 3,75m + TPC de 3m + 2 bandes d’arrêt
d’urgence de 3m
Intérêt du projet

Assure la continuité de la liaison sous régionale
Cameroun-Congo Brazzaville ;

Contribue à la rentabilité du Port en eau profonde de
Kribi.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

432 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Délai : 4 ans
Financement du projet


Financements à rechercher.
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 25
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Autoroute Yaoundé-Douala
Description du projet


Intérêt du projet

Etat de maturité du projet


Le projet concerne les régions du Centre et du
Littoral.
Bitumage en 2 X 2 voies d’un linéaire de 230 km de
longueur.
Facilitation du transport de transit dans la sousrégion d’Afrique Centrale.
Signature d’une convention de financement d’un
montant de 241 milliards de FCFA
Finalisation des études techniques sur les 100
premiers km en cours
Coût du projet

500 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : 42 mois
Financement du projet

Financements complémentaires à rechercher
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 26
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Olama-Kribi

Description du projet
Intérêt du projet

Il s’agit de la seconde phase du projet de construction
de la route Yaoundé – Kribi. La première phase,
achevée en 2010, a porté sur la construction de l’axe
Yaoundé – Olama. Ce projet vise à relier la capitale
au pôle économique de Kribi.
Il s’agit de la construction de 246 km de route
répartis en 3 lots et une bretelle :
 Lot 1 : Olama-Mbango (81,5km) ;
 Lot 2 : Mbango-Bipindi (59km) ;
 Lot 3 : Bipindi-Kribi (63,5km) ;
 Bretelle Ngoumou-Otélé-Makak (42,15km).
Raccorder la capitale au pôle économique de Kribi.
Etat de maturité du projet

Etudes complètes
Coût du projet

Le coût total du projet est estimé à 148 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : 65 mois
Financement du projet

Financements à rechercher.

Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 27
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Maroua-Bogo
Description du projet



Le projet est situé dans la région de l’Extrême-Nord.
L’itinéraire permet de relier Maroua à Bogo en
passant par Balaza
Longue de 37 km, elle fait partie de la route
provinciale N 3


Favoriser les échanges entre les deux localités ;
Le désenclavement de la région ;

Faciliter le brassage des populations.
Etat de maturité du projet

Les études techniques sont disponibles.
Coût du projet

Le coût du projet est estimé à 17 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : 24 mois sont nécessaires pour
réaliser cet ouvrage.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Intérêt du projet
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 28
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la Ring Road

Description du projet



Intérêt du projet

C'est le nom donné à une route qui effectue comme
son nom l'indique une boucle en partant de la
capitale de la région du Nord-Ouest anglophone,
Bamenda.
Cette route remonte vers le nord jusqu'à Nkambe
pour redescendre en longeant la frontière du Nigeria.
Il s’agit dans le cadre de ce projet du bitumage de
358 km de route.
Désenclavement de cette partie du territoire
camerounais.
Nécessité de faciliter les échanges avec les pays
voisins (notamment le Nigéria).
Etat de maturité du projet

Le premier lot de cette boucle (Ndop-Kumbo long de
60km) a été attribué après appel d’offre à l’entreprise
Sogea-Satom Cameroun. Les travaux sont par ailleurs
en cours d’achèvement. Les autres appels d’offre sont
en cours de préparation.
Coût du projet

155 milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 29
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Ebolowa-Akom II-Kribi
Description du projet


Intérêt du projet



Le projet est situé dans la région du Sud. L’itinéraire
permet de relier Ebolowa, chef-lieu de la région du
Sud, à Kribi, chef-lieu du département de l’Océan et
terminal maritime, en passant par la riche zone
forestière, agricole et piscicole du pays.
Il s’agira ainsi de bitumer 170 Km de routes suivant
les tronçons Ebolowa-Akom II (85 km) et Akom IIKribi (85 km).
Renforcement de l’unité nationale par l’établissement des
liaisons permanentes avec les autres régions du
Cameroun ;
Désenclavement de la région ;
Faciliter les mouvements des biens et personnes dans
une zone à fort potentialité agricole.
Etat de maturité du projet

Etudes bouclées
Coût du projet

Le coût total du projet est d’environ 125 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation: 30 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 30
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Ebolowa-Lolodorf-Kribi

Description du projet


Intérêt du projet

Le projet est situé dans la région du Sud. L’itinéraire
permet de relier Ebolowa, chef-lieu de la région du
Sud, à Kribi, chef-lieu du département de l’Océan et
terminal maritime, en passant par Lolodorf
Il s’agira ainsi de bitumer 183 Km de routes
Renforcement de l’unité nationale par l’établissement des
liaisons permanentes avec les autres régions du
Cameroun ;
Désenclavement de la région ;

Faciliter les mouvements des biens et personnes dans
une zone à fortes potentialités agricoles.
Etat de maturité du projet

Etudes achevées
Coût du projet

Le coût total du projet est d’environ 74 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

48 mois
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 31
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Réhabilitation de la route Mbalmayo-Sangmelima
Description du projet

Le projet vise à réhabiliter la route reliant les villes de
Mbalmayo et de Sangmelima longue de 122 km.
Intérêt du projet

Facilitation du transport ;

Liaison alternative entre le Sud et le Nord Cameroun.
Etat de maturité du projet

Etude réalisée en 2012 à mettre à jour
Coût du projet

54 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : - Durée prévisionnelle : 02
ans.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 32
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Réhabilitation de la route Yaoundé-BafiaBafoussam

Description du projet


Il s’agit ici de la réhabilitation de l’axe routier reliant
le GRAND CENTRE et le GRAND OUEST.
Cette réhabilitation consistera en la fermeture des
creux sur la chaussée, en l’élargissement de la
chaussée à certains endroits et au relèvement des
virages où besoin est.
Il s’agit de réhabiliter plus de 240 Km de routes
bitumées.
Intérêt du projet

Cette route est d’une importance capitale compte
tenu de la jonction routière qu’elle permet d’établir
entre d’une part le grand Sud et le grand Ouest et
d’autre part entre le Cameroun et le Nigéria.
Etat de maturité du projet

Etudes de faisabilité disponibles.
Coût du projet

Le coût total du projet est d’environ 84,35 milliards
de FCFA.
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation :
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 33
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Bitumage de la route Maltam-Fotokol et de la
bretelle Bodo-Makary-Hile-Alifa-Karena-Katekime
Description du projet


Intérêt du projet



Le projet est situé dans la région de l’Extrême-Nord
et relie la République Fédérale du Nigéria à la
République du Tchad an passant par la République
du Cameroun.
Il s’agit du bitumage de 143 km dont 73 km pour le
tronçon Maltam-Fotokol et 70 km pour le reste.
Le désenclavement de la zone du lac Tchad ;
Le renforcement de l’intégration sous régionale
(Tchad-Cameroun-Nigéria) ;
Faciliter le mouvement des produits dans cette région
à fort potentialité agricole.
Etat de maturité du projet

Les études techniques réalisées dans les années 80
sont en cours d’actualisation et sont prises en charge
par le Budget d’Investissement du Cameroun.
Coût du projet

Le coût total du projet est d’environ 72,6 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation:36 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 34
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route de désenclavement du
bassin agricole de la région de l’Ouest
Description du projet

Il s’agit de construire une route qui desservira
l’ensemble du bassin agricole de la Région de l’Ouest.
Les localités concernées sont Baleveng, Bangang,
Batcham, Mbouda, Galim, Bamendjing, Foumbot,
Bagangté, Bamessô, etc.
Intérêt du projet

Désenclavement du bassin agricole de l’Ouest
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

A déterminer
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 35
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction de la route Edéa-Bonepoupa-Douala
Description du projet

Bitumage de près de 85 km de route dans la région
du Littoral
Intérêt du projet

Le désenclavement du bassin de production de
Yabassi et de ses environs
Etat de maturité du projet

Etudes APS en cours
Coût du projet

42 milliards
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 36
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Projet de protection des berges des fleuves Logone
et Chari incluant la construction d’une digue route
de 330 km
 Restauration des berges pour éviter apparition des
Description du projet

Intérêt du projet

dommages ayant des conséquences irréversibles
(ruptures digues, inondation villages entiers,
destruction infrastructures sociales et routières,
destruction
aménagement
hydro
agricoles,
destruction habitats, destruction environnement,
changement du lit des fleuves avec leur corolaire de
perte portions du territoire national etc.).
Sécurité personnes et biens de zone, fortement
peuplée.
Maintien des potentialités économiques offertes par
le fleuve dans toute la zone (cultures pluviales et des
zones de maraîchage ; pêche ; élevage ; etc.)
 Eviter incidents politiques et diplomatiques que
pourrait créer déplacement progressif en cours du
fleuve Logone (frontière naturelle avec Tchad) vers
intérieur du Cameroun.
 Etudes techniques, financières, socio-économiques
Etat de maturité du projet
vont être actualisées à la lumière des problèmes posés
par les dernières inondations et concerneront la
réhabilitation de la digue de Maga et des ouvrages
annexes ainsi que la faisabilité d’une digue route le
long du Logone
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 A rechercher, dès la disponibilité des nouvelles
évaluations
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 37
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction d’un pont sur le fleuve Ntem à
Nyabessang et ses accès
Description du projet


Pont sur le Ntem
 Pont bipoutre mixte acier-béton
 Longueur : 200m
 Nombre de travées : 4
 Longueur des travées entre axe : 50m
Pont sur le petit Ntem
 Pont bipoutre mixte acier-béton
 Longueur : 150m
 Nombre de travées : 3
 Longueur des travées entre axe : 50m
Intérêt du projet

Assurer la continuité dans le trafic frontalier en
toutes saisons
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

19,8 milliards de fcfa
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 38
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction d’un second pont sur la Bénoué à
Garoua
Description du projet

Caractéristiques
 Deux voies
 Longueur : 400m
 Longueur de la chaussée : 7m
 Largeur du trottoir : 1,5m
 Tiran d’air à déterminer
 Semelles à déterminer
Intérêt du projet

Assurer la continuité dans le trafic
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

14,4 milliards de fcfa
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 39
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction du pont sur la Sanaga à Nachtigal
Description du projet


Intérêt du projet



Projet regroupant les départements de la LEKIE et du
MBAM et KIM, région du Centre.
Construction d’un pont définitif d’environ 850 m de
long.
Faciliter le trafic entre les villes de Batchenga et Ntui
traversée par le fleuve Sanaga.
Ce pont fait partie intégrante de la Route BatchengaNtui-Yoko-Tibati-Ngaoundéré.
Faciliter les mouvements des biens et personnes dans
des zones à fortes productions agricoles et/ou
pastorales.
Etat de maturité du projet

Toutes les études sont disponibles
Coût du projet

Le coût total du projet est estimé à 24 milliards de
FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
P a g e | 40
.
Site web
www.mintp.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
Construction du pont de Gaschiga à Garoua
Description du projet

Intérêt du projet


Projet situé dans le département de la Bénoué, région
du Nord.
Bitumage d’un linéaire de 18 km de longueur.
Route frontalière le Cameroun (Maroua) au Nigéria.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

9 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINTP
Tel : 22 22 19 18
Télécopie 22 22 67 76
Site web
www.mintp.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 41
2. Infrastructures
ferroviaires
portuaires
aéroportuaires
et
Dans la perspective de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035, le
Gouvernement entend se doter d’infrastructures modernes dans le but de dynamiser
l’économie. C’est dans ce sens que d’importants projets d’infrastructure sont
envisagés aussi bien dans le domaine aéroportuaire, avec la création d’un nouvel
aéroport à Douala que sur le domaine ferroviaire avec l’élaboration d’un important
Programme Directeur Ferroviaire National dont le coût est estimé à 14976,5
milliards de FCFA. D’une manière générale, les projets dans les domaines concernés
ici, présentent un avantage pour le Partenariat Publique Privé, qui devrait donc être
le mode à privilégier.
P a g e | 42
.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Construction d’un nouvel aéroport de Douala
Description du projet
 Il est question de construire un nouvel aéroport
pour la ville de Douala, compte tenu de la vétusté
de celui existant actuellement et des coûts élevés
pour sa réhabilitation.
Intérêt du projet
 Plus optimal de construire un aéroport neuf, que
de continuer à réhabiliter à des coûts élevés
l’aéroport de Douala ;
 Ce nouveau aéroport devra desservir également la
ville de Kribi, futur grand pôle de développement
économique ;
 Rendre les aéroports camerounais attractifs afin
que le pays soit un véritable pôle de
développement ;
 Améliorer la qualité des services et le confort de
la clientèle dans les aéroports.
Etat de maturité du projet
 Idée de projet en cours de maturation. L’aéroport
serait ainsi déplacé vers une zone située entre
Kribi et la Dibamba .
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 43
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques
de l’aéroport international de Douala
Description du projet
 les travaux consistent à la rénovation des pistes
d’atterrissage, des parkings d’avion et des bretelles
Intérêt du projet
 Amélioration du niveau de service
Etat de maturité du projet
 Etudes d’auscultation et cahier de charges
disponibles aux ADC.
Coût du projet
 13,85 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 36 mois
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
P a g e | 44
.
Site web
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Construction d’un aéroport international à Kribi
Description du projet
 Projet situé dans la ville de Kribi
Intérêt du projet
 Renforcer l’offre aéroportuaire nationale ;
 Renforcer
le
tissu
économique
et
développement touristique de la ville.
le
Etat de maturité du projet
 MOU signé avec ANHUI Foreign Economic Group
Construction.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 45
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Projet de réhabilitation de l’aéroport international de
Douala
Description du projet
 Il est question de réhabiliter l’aéroport de Douala
qui représente environ 95% des échanges
internationaux du Cameroun. Il s’agira entre
autres d’augmenter les capacités des terminaux
passagers et frets et des chaussées aéronautiques
Intérêt du projet
 Doter l’aéroport de Douala d’équipements pour
répondre aux normes tel que prescrit par l’OACI.
 Renforcer
le
tissu
économique
et
le
développement touristique de la ville.
Etat de maturité du projet
 MoU signé avec la China State Construction
Engineering Company en avril 2013 ;
 APS en cours d’examen par le MINT, ADC, CCAA
et le MINTP.
Coût du projet
 116 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 Délai prévisionnel 2017
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
P a g e | 46
.
Site web
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Projet de mise en place d’un système de transport
urbain de masse
Description du projet
 Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique
gouvernementale en matière de développement
du transport urbain de masse.
 Il s’agit de fournir 800 autobus dans les grandes
villes (Yaoundé et Douala d’abord et les autres
progressivement) et de mettre en place une unité
d’assemblage à Bamenda.
Intérêt du projet
 Participer au développement économique du
Cameroun ;
 Favoriser la mobilité urbaine.
Etat de maturité du projet
 MoU signé avec le chinois YUTONG, leader
mondial de construction de bus ;
 APS en cours d’examen.
Coût du projet
 78 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 47
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques
de l’aéroport international de Garoua
Description du projet
 les travaux consistent à la rénovation des pistes
d’atterrissage, des parkings d’avion et des bretelles
Intérêt du projet
 Amélioration du niveau de service
Etat de maturité du projet
 Etudes d’auscultation et cahier de charges
disponibles aux ADC.
Coût du projet
 8,45 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 36 mois
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
P a g e | 48
.
Site web
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Projet de renforcement des chaussées aéronautiques
de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen
Description du projet
 les travaux consistent à la rénovation des pistes
d’atterrissage, des parkings d’avion et des bretelles
Intérêt du projet
 Amélioration du niveau de service
Etat de maturité du projet
 Etudes d’auscultation et cahier de charges
disponibles aux ADC.
Coût du projet
 7,55 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 36 mois
Financement du projet
 Financements à rechercher
 PPP privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 49
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES ET
FERROVIAIRES
Réhabilitation de l’aéroport de Tiko
Description du projet
 Il est question de réhabiliter l’aéroport de Tiko.
Cet aéroport est resté pendant plusieurs années
abandonné, au point où les populations ont
même occuper la piste d’atterrissage.
Intérêt du projet
 Accroître l’offre d’infrastructures aéroportuaires ;
 Contribuer au développement de la région du
Sud-ouest.
Etat de maturité du projet
 Idée de projet, les réflexions se poursuivent
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP Privilégié
Source : MINT/ADC
Tel : 22 22 87 29
Télécopie 22 23 23 65
P a g e | 50
.
Site web
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un tramway dans la ville de Douala
Description du projet
 Il s’agit de construire un réseau de transport
urbain circulant à l’aide de l’électricité sur des
voies ferrées dont 4 lignes et 25 stations.
Intérêt du projet
 Améliorer le transport urbain dans la ville de
Douala.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 51
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un tramway dans la ville de
Yaoundé
Description du projet
 Il s’agit de construire un réseau de transport
urbain circulant à l’aide de l’électricité sur des
voies ferrées dont 5 lignes et 38 stations.
Intérêt du projet
 Améliorer le transport urbain dans la ville de
Yaoundé.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 52
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer NgaoundéréDouala
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Ngaoundéré à Douala couvrira les
régions du Littoral et de l’Adamaoua.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 907,5 km
de longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricoles et miniers ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité disponibles.
Coût du projet
 Le coût estimatif du projet est de 4545,19
milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 53
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Edéa-Lolabe
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Edéa à Lolabe couvrira les régions du
Littoral et du Sud.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 136 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricoles et miniers ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité disponibles.
Coût du projet
 Le coût estimatif du projet est de 468,71
milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 54
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Mbalam-Lolabe
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Mbalam à Lolabe couvrira les régions de
l’Est et du Sud.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 602,6 km
de longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité disponibles.
Coût du projet
 Le coût estimatif du projet est de 3109,39
milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 55
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Douala-Wum
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Douala à Wum couvrira les régions du
Littoral et du Nord Ouest.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 350 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 56
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Mbanga-Kumba
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Mbanga à Kumba couvrira les régions du
Littoral et du Sud-Ouest.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 21,3 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 57
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer N’GaoundéréKousseri
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant N’Gaoundéré à Kousseri couvrira les
régions de l’Adamaoua et de l’Extrême Nord.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 683,7 km
de longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 58
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Bertoua-Bunde
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Bertoua à Bunde partira de la région de
l’Est.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 182,9 km
de longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 59
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Mora-Kidjirmatari
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Mora à Kidjirmatari partira de la région
de l’Extrême Nord.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 35,7 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 60
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer BafoussamMbouda
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Bafoussam à Mbouda couvrira la région
de l’Ouest.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 69,3 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 61
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Bamenda-Jakiri
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Bamenda à Jakiri couvrira la région du
Nord Ouest.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 75,4 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 62
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Ngola-Bindom
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Ngola à Bindom partira de la région de
l’Est.
Description du projet
 Le chemin de fer s’étendra à environ 119,6 km
de longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricole et minier ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP privilégié.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 63
INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES, PORTUAIRES
ET FERROVIAIRES
Construction d’un chemin de fer Douala-Limbé
Description du projet
 Le projet de construction d’un chemin de fer
reliant Douala à Limbé couvrira les régions du
Littoral et du Sud-ouest.
 Le chemin de fer s’étendra à environ 73,5 km de
longueur.
Intérêt du projet
 Désenclavement des bassins de production
agricoles et miniers ;
 Accroître l’offre d’infrastructures ferroviaires.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité disponibles.
Coût du projet
 Le coût estimatif du projet est de 340,97
milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINEPAT/MINT
Tel : 22 23 36 37
Télécopie 22 22 15 09
P a g e | 64
.
Site web
www.minepat.gov.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
3.
Infrastructures énergétiques et hydrauliques
A travers la réalisation des programmes
d’entretien, de réhabilitation et de
développement de la capacité énergétique
du pays, les objectifs du Cameroun dans le
secteur de l’énergie sont les suivants :

résorber définitivement le déficit
structurel en portant la capacité de
production du pays à l’horizon
2020 à 3000 MW ;

accompagner
les
besoins
énergétiques pour l’atteinte des
objectifs de croissance escomptés ;

devenir
un
exportateur
d’électricité et contribuer ainsi à
l’équilibre
de
la
balance
commerciale du pays.
Pour atteindre ces objectifs, un ensemble
d’actions à court, moyen et long terme
seront menées. A cet effet, les actions de
court terme se penchent principalement
sur les projets de barrage hydroélectrique
de Lom Pangar et de la centrale à Gaz de
Kribi. A moyen terme, le barrage de
Memve’ele et les centrales de Nachtigal,
de Song Mbengue, de Warack, de
Colomines et de Ndockayo. A long terme,
il est envisagé le développement de
plusieurs sites présentant un potentiel à
l’exportation d’énergie.
transports
de
façon
à
réduire
significativement les pertes enregistrées
tout au long du système de distribution de
l’énergie électrique produite dans les
différents sites
Le Gouvernement, à travers le DSCE,
prévoit un coût global décennal se
chiffrant à près de 5853 milliards de
francs CFA pour les ouvrages de
production et de transport d’électricité par
grands réseaux. C’est dire l’importance
que l’Etat du Cameroun accorde à la
résorption durable du déficit d’énergie
électrique. Les projets dans ce domaine
présentent un avantage
pour
le
Partenariat Public et Privé, qui serait don
le mode à privilégier dans le cadre de la
réalisation, le financement et la gestion de
ces infrastructures.
En ce qui concerne le secteur de l’eau, la
stratégie vise successivement à développer
les infrastructures de production d’eau
potable et l’amélioration de son
accessibilité auprès des ménages. Les
actions phares qui se dégagent de ce
secteur portent principalement sur le
l’approvisionnement en en eau de la ville
de Yaoundé à partir de la Sanaga et la
poursuite du projet d’adduction d’eau
potable dans la ville de Douala.
Par ailleurs, un intérêt particulier sera mis
sur le développement des lignes de
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 65
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Njock
Description du projet
 Le projet d’aménagement hydroélectrique de
NJOCK sur le NYONG couvrira régions du
Centre, Sud, Littoral, Ouest, du Sud-Ouest et
Nord-Ouest.
 Le barrage sera doté d’une puissance de 120
Mégawatts.
Intérêt du projet
 Renforcer le réseau interconnecté Sud (RIS) ;
 Augmenter le taux accès à l’énergie électrique
populations ;
 Améliorer les conditions socio-économiques et
cadre de vie des populations ;
 Garantir l’essor de tous secteurs de l’économie.
Etat de maturité du projet
 Etudes APS disponibles
Coût du projet
 160 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 48 mois.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 66
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Song Dong
Description du projet
 Il s’agit d’une centrale hydroélectrique à partir
de la SANAGA dans la région du LITTORAL.
 La puissance de cet important ouvrage est de 250
Mégawatts.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction du coût de l’énergie au niveau des
ménages et des industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité en cours
Coût du projet
 280 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 96 mois.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 67
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Bini A Warak
Description du projet
 Construction barrage hydroélectrique d’une
puissance de 75 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Augmentation de l’offre en énergie électrique.
Etat de maturité du projet
 Etudes d’ingénierie et d’Impact Environnemental
et Social achevées
 Etudes géotechniques complémentaires réalisées
Coût du projet
 85 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 68
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction d’une centrale éolienne sur les monts
Bamboutos
Description du projet
 Construction d’un barrage hydroélectrique d’une
puissance de 75 MW, ainsi qu’une ligne
d’évacuation énergie
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à l’électricité.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires sur les caractéristiques du
vent en cours.
Coût du projet
 80 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2016.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 69
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Noun Wouri
Description du projet
 Le projet vise à construire un barrage
hydroélectrique d’une puissance de 1028 MW
sur le fleuve Noun, ainsi qu’une ligne évacuation
d’énergie.
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à électricité.
Etat de maturité du projet
 Signature du MOU effectuée pour les études de
faisabilité.
Coût du projet
 1030 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2016.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 70
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de kpep
Description du projet
 Le projet envisage la construction d’un barrage
hydroélectrique sur le fleuve Katsina’ala d’une
puissance de 450 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à électricité.
Etat de maturité du projet
 Etudes de préfaisabilité disponibles
Coût du projet
 400 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2017.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 71
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Vogzhoum
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’un barrage
hydroélectrique d’une puissance de 93 MW sur
le fleuve Vina, ainsi qu’une ligne évacuation
énergie
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à électricité.
Etat de maturité du projet
 Marché en cours de passation pour les études.
Coût du projet
 95 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2017.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 72
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Natchigal aval
Description du projet
 Le projet d’aménagement hydroélectrique de
NATCHIGAL vise à construire une centrale
hydroélectrique d’une puissance de 420 MW sur
la SANAGA avec la mise en place de 7 turbines,
ainsi qu’une ligne évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à électricité.
Etat de maturité du projet
 Etudes d’APS terminées
 Etudes d’impact environnemental terminées
 Comité de suivi créé au MINEE et attend
constatation des membres
Coût du projet
 425 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2016.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 73
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique des gorges du Ntem
Description du projet
 Le projet d’aménagement hydroélectrique des
gorges du NTEM vise à construire un barrage
hydroélectrique d’une puissance de 556 MW,
ainsi qu’une ligne évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Améliorer la couverture et la qualité du service
en matière accès à électricité.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 590 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 2014-2016.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 74
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Kikot
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’un barrage
hydroélectrique sur le fleuve SANAGA d’une
puissance de 630 MW avec une ligne
d’évacuation de 400 Kv monoterne KIKOTNGODI/EWENG.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction du coût d’énergie au niveau des
ménages et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 640 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 04 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 75
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Bayomen
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’un barrage
hydroélectrique sur le Mbam d’une puissance de
470 MW
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction du coût d’énergie au niveau des
ménages et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 04 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 76
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Menchum
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’un barrage
hydroélectrique sur la Menchum d’une
puissance de 72 MW
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction du coût d’énergie au niveau des
ménages et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes de faisabilité disponibles
 Etudes d’impact environnemental et social
disponible
Coût du projet
 70 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 04 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 77
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Makaï
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’un barrage
hydroélectrique sur le fleuve NYONG d’une
puissance de 120 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction des coûts de l’énergie au niveau
ménages et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 125 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 05 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 78
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Mandourou
Description du projet
 Cet aménagement prévoit la construction d’un
barrage hydroélectrique sur le fleuve FARO
d’une puissance de 67 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction des coûts énergie au niveau ménages
et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 67 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 03 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 79
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Mamfe
Description du projet
 Cet aménagement prévoit la construction
barrage hydroélectrique sur le fleuve MANYU
d’une puissance de 123 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction des coûts énergie au niveau ménages
et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet
 125 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 05 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 80
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Nyazom
Description du projet
 Cet aménagement prévoit la construction d’un
barrage hydroélectrique sur le fleuve MBAM
d’une puissance de 225 MW, ainsi qu’une ligne
évacuation énergie.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction des coûts énergie au niveau ménages
et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 230 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 Durée réalisation du projet : 05 ans.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 81
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Aménagement hydroélectrique de Song Mbengue
Description du projet
 Cet aménagement prévoit la construction d’une
centrale hydroélectrique sur le fleuve SANAGA
d’une puissance de 1080 MW.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
 Réduction des coûts énergie au niveau ménages
et industries.
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 A déterminer.
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 82
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Memve’eleEbolowa-Yaoundé
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 285 km
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 83
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique KribiYaoundé (Nyom II)
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 245 km
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 84
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique SongloulouBafoussam
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 227 km
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 85
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Song Loulou
- Nkongsamba
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 130 km et équipée de
conducteurs Almélec 2x366 mm2.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 25,272 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 86
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom IIOyomabang
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 25 km
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 87
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom IINgousso
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 20 km
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 Evaluations en cours
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 88
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 89
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique
Nkongsamba - Bafoussam
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 95 km et équipée de
conducteurs Almélec 2x366 mm2.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 18,468 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 90
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Mangombé
- Logbaba
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une troisième ligne
monoterne de 225 kV longue de 70 km et
équipée des conducteurs Almélec 2x366 mm2
par phase.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 13,608 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 91
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Bekoko Limbe
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
225 kV longue de 61 km et équipée des
conducteurs Almélec 2x366 mm2.
Intérêt du projet
 Accroitre taux de desserte en énergie électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 11,858 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 92
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Ligne de transport d’énergie électrique Logbessou Makepe
Description du projet
 Il s’agit de la construction d’une ligne biterne de
90 kV longue de 5 km et équipée de conducteurs
Almélec 1x366 mm2 par phase.
Intérêt du projet
 Accroitre taux de desserte en énergie électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 431 millions de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 93
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction d’un poste électrique à Logbessou
Description du projet
Intérêt du projet
Il s’agit de la construction d’un poste 225/90/15 kV
à Logbessou en coupure d’artère sur la ligne
Logbaba-Bekoko
225
kV
avec
comme
caractéristiques :
 1 transformateur 225/90 kV 150 MVA ;
 2 transformateurs 90/15 kV 50 MVA ;
 1 travée arrivée de ligne 225 kV ;
 1 travée départ de ligne 225 kV ;
 2 travées départ de ligne 90 kV ;
 1 ensemble de cellules 15 kV ;
 Réservation d’espace pour jeux de barres et
travées 400 kV.
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 9,315 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 94
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction d’un poste électrique à Nkongsamba
Description du projet
Il s’agit de la construction d’un poste 225/90 kV à
Nkongsamba avec comme caractéristiques :
 1 transformateur 225/90 kV 150 MVA ;
 2 travées arrivée de ligne 225 kV ;
 1 travée départ de ligne 90 kV ;
 Réservation d’espace pour jeux de barres et
travées 225 kV et 90 kV.
Intérêt du projet
 Accroitre taux de desserte en énergie électrique ;

Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 4,6 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 95
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction d’un poste électrique à Bafoussam
Description du projet
Il s’agit de la construction d’un poste 225/90 kV à
Bafoussam avec comme caractéristiques :
 1 transformateur 225/90 kV 150 MVA ;
 2 travées arrivée de ligne 225 kV ;
 2 travées départ de ligne 90 kV ;
 Réservation d’espace pour jeux de barres et
travées 225 kV et 90 kV.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 4,6 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 96
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
[email protected]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction d’un poste électrique à Limbe
Description du projet
Il s’agit de la construction d’un poste 225/90 kV à
Limbe avec comme caractéristiques :
 1 transformateur 225/90 kV 150 MVA ;
 2 travées arrivée de ligne 225 kV ;
 2 travées départ de ligne 90 kV ;
 Réservation d’espace pour jeux de barres et
travées 225 kV et 90 kV.
Intérêt du projet
 Accroitre taux de desserte en énergie électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 4,6 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
[email protected]
P a g e | 97
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Extension du poste électrique de Bekoko
Description du projet
Il s’agit d’étendre le poste 225/90 kV de Bekoko avec :
 1 transformateur 225/90 kV 150 MVA ;
 3 travées départ de ligne 225 kV.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 3,45 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 98
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Extension du poste électrique de Bafoussam
Description du projet
Il s’agit d’étendre le poste 90/15 kV de Bafoussam
avec :
 1 transformateur 90/15 kV 50 MVA ;
 1 travée départ de ligne 90 kV.
Intérêt du projet
 Accroitre le taux de desserte en énergie
électrique ;
Etat de maturité du projet
 Etudes techniques en cours.
Coût du projet
 1,38 milliards de FCFA (Coût estimé).
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE/EDC
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 99
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Projet d’adduction d’eau potable de la ville de
Yaoundé à partir de la Sanaga
Description du projet



La localisation de la prise d’eau est à NATCHIGAL sur
la rive gauche du fleuve Sanaga.
Elle sera construite ensemble avec la station de
pompage d’eau brute de dimension 48m x 12m, sur
une parcelle de 12000 m2. Sept (7) pompes
centrifuges horizontales seront installées dans la
station de pompage dont 6 en services et 1 de
secours ; Les caractéristiques des pompes sont les
suivantes: 2,188m3/h de débit et une hauteur de
refoulement de 109,3m.
L’usine de traitement d’eau sera positionnée dans la
zone nord-ouest de BATCHENGA. La capacité de
l’usine de traitement est de 300 m3/j et le terrain
occupé sera de 140 m2. Sa charge hydraulique ne
devra pas dépasser 20%.
Intérêt du projet

Approvisionner la ville de Yaoundé et ses environs en
eau potable.
Etat de maturité du projet

Plusieurs accords entre l’Etat et la China Machinery
Engineering Corporation sont en cours de validation.
Coût du projet

Coût estimé à 399 milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel

Le délai d’exécution du projet est de 36 mois.
Financement du projet


Financements à rechercher.
Commande publique : PPP privilégié.
Source : MINEE
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
P a g e | 100
.
Site web
www.minee.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES ENERGETIQUES ET
HYDRAULIQUES
Construction des stations de traitement des eaux
dans les régions du Cameroun
Description du projet

il s’agit de construire des stations de traitement des
eaux dans certaines régions du Cameroun à savoir, le
centre (Ngambé tikar et Ngoro), le Sud (Olamze),
l’Est (Gari Gombo, Kette et Mbang) et le Nord
(Touboro)
Intérêt du projet

Approvisionner certaines villes en eau potable.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

A déterminer
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet


Financements à rechercher.
Commande publique : PPP privilégié.
Source :
MINEE/CAMWATER
Tel : 22 22 34 00
Télécopie 22 22 61 77
Site web
www.minee.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 101
4.
Aménagements agropastoraux
Le principal défi à relever dans le
secteur rural concerne le passage à
une production rurale semi intensive
et industrielle qui permettra : (i)
d’assurer la sécurité et l’autosuffisance
au niveau de la consommation interne,
(ii) d’approvisionner l’industrie de
transformation et de créer un marché
et une consommation internes pour les
filières extraverties et enfin, (iii) de
développer
les
exportations
et
améliorer
ainsi
la
balance
commerciale. Faire passer la part de
l’industrie manufacturière à environ
12% du PIB à l’horizon 2020 constitue
P a g e | 102
.
le défi que le Gouvernement voudrait
relever dans l’industrie camerounaise
tandis que le défi dans le secteur des
services sera un développement du
secteur des services orienté vers
l’utilisation intensive des TIC et des
technopôles afin que le pays devienne
un « exportateur net » de services.
Enfin, le processus de négociation de
l’APE, devant mener à la mise en place
d’une zone de libre-échange entre l’UE
et la CEEAC, met également en exergue
un bon nombre de défis et d’enjeux
cruciaux.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AGROPASTORALES
Programme économique d’aménagement du
territoire et de promotion des entreprises de
moyenne et de grande importance dans le secteur
rural au Cameroun (programme agropoles)
Description du projet
Production de :


Intérêt du projet

12429,7 tonnes de viande volaille ;
7346,4 tonnes de viande de porc ;
49549 tonnes de maïs ;
40602 tonnes de riz ;
26500 tonnes de banane-plantain ;
7975 tonnes de poissons ;
12000 tonnes de manioc ;
3000 tonnes de soja ;
2000 tonnes d’arachide.
Modernisation de l’appareil de production ;
Coordination des interventions ;
Urgence des solutions à apporter dans le secteur
rural.
 Etudes de faisabilité technique et financières de près
Etat de maturité du projet
de 100 projets d’agropoles disponibles.
Coût du projet

25 milliards de FCFA (Phase pilote)
Calendrier prévisionnel


Phase pilote : 02 ans (septembre 2012-août 2014) ;
Phase d’extension : 06 ans.
Financement du projet


BIP
Financements et partenaires à rechercher.
Source : MINADER
Tel : 22 23 11 90
Télécopie 22 23 97 48
Site web
www.minepat.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 103
INFRASTRUCTURES AGROPASTORALES
Mise en place d’une rizerie dans le périmètre rizicole
de la SEMRY
Description du projet


Le projet est situé dans la localité de Yagoua, région de
l’Extrême-Nord.
Le projet consiste à transformer l’importante production
de riz paddy du principal bassin rizicole du pays dans
un contexte de demande locale et sous régionale très
forte.
Intérêt du projet

Le Cameroun réalise dans la zone de Yagoua une
production annuelle de l’ordre de 150 000 tonnes de riz
paddy, issue de la double culture sur 13 300 ha
irrigués. Les autorités camerounaises ont alors
clairement indiqué leur ferme volonté de développer la
riziculture et de réduire les importations massives de riz
destiné à couvrir la demande nationale sans cesse en
augmentation. De plus, la production de riz paddy au
Cameroun est essentiellement exportée pour être
transformée au Nigéria voisin. Ce qui prive le
Cameroun non seulement de cette production
transformée qui ne revient plus, mais également de la
plus-value générée.
Etat de maturité du
projet
Coût du projet

Etudes préliminaires en cours.

A déterminer.
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINADER
Tel : 22 23 11 90
Télécopie 22 23 97 48
P a g e | 104
.
Site web
www.minader.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES AGROPASTORALES
Unité de production de bio fertilisants
Description du projet

Le projet consiste à Rendre disponible en qualité et en
quantité, à moindre coût les biofertilisants pour toute
l’Afrique subsaharienne.
Intérêt du projet

Répondre à une demande sans cesse croissante des
produits agricoles, tout en préservant l’environnement ;

Les terres arables ne sont pas extensibles à souhait ;

Garantir l’autosuffisance alimentaire d’une population
de plus en plus nombreuse ;

Accroitre éventuellement les exportations des produits
agricoles.
Etat de maturité du
projet

Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Coût estimative du projet 14 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINADER
Tel : 22 23 11 90
Télécopie 22 23 97 48
Site web
www.minader.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 105
INFRASTRUCTURES AGROPASTORALES
Mise en place et exploitation des unités d’abattage, de
conditionnement et de stockage de la viande poulet et
de bœuf
Description du projet

Le projet consiste à rendre disponible en qualité et en
quantité, à moindre coût la viande de poulet et de bœuf
dans toute la zone CEMAC.
Intérêt du projet

Le Cameroun réalise une production significative de
poulets de chair, de bovins et de petits ruminants.
D’importantes capacités d’augmentation de cette
production restent inexploitées. Les autorités
camerounaises ont alors clairement indiqué leur ferme
volonté de développer cet élevage afin de répondre à la
demande nationale sans cesse croissante dans la zone
CEMAC et au Nigéria. Pour l’instant, les animaux sont
vendus sur pattes et sont déplacés sur de longues
distances, parfois d’un pays à un autre.
En outre, faute de garantie de vente immédiate de leurs
productions, les éleveurs attendent les périodes de fêtes
de fin d’année pour mettre en graissage des bandes
importantes de poulets, ou pour mettre sur le marché
des troupeaux entiers de bovins et de petits ruminants.

Etat de maturité du
projet
Coût du projet

Etudes préliminaires en cours.

Le projet est évalué à environ 46 milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINADER
Tel : 22 23 11 90
Télécopie 22 23 97 48
P a g e | 106
.
Site web
www.minader.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
5.
Infrastructures industrielles et minières
Les objectifs poursuivis dans le secteur
visent à favoriser et à encourager la
recherche,
l’exploitation
et
la
transformation
des
ressources
minérales
nécessaires
au
développement économique et social
du pays. Afin de valoriser le potentiel
minéral
existant,
les
autorités
entendent notamment mettre en place
une société nationale minière qui
établira des joint-ventures avec des
partenaires privés, améliorer la
connaissance des investisseurs privés
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
nationaux et étrangers sur le potentiel
géologique et minier du pays en
mettant à leur disposition des cartes et
données
géologiques
fiables,
développer des programmes de
formation pour les nationaux dans les
métiers de l’industrie minière.
Les Grands projets Miniers sont
cependant concédés à des groupes
privés par le bais de permis et de
conventions régissant entre autres les
relations entre l’exploitant et l’Etat.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 107
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Projet d’exploitation de la bauxite de MINIMARTAP
Description du projet


Le projet regroupe les localités de Mini-MARTAP et
NGAOUNDAL, toutes deux situées dans la région
de l’ADAMAOUA.
Le projet porte sur l’exploitation de la bauxite de
type latéritique dans ces localités dont les réserves
sont évaluées à plus de 2 milliards de tonnes à une
teneur d’environ 43 % en alumine.
Intérêt du projet

Valoriser le potentiel minier du Cameroun
Etat de maturité du projet


Dossier de demande de permis d’exploitation en
cours d’examen au MINIMIDT.
Le Premier Ministre a signé un arrêté créant le
comité de pilotage ; les négociations relatives à la
convention minière sont en cours.
Coût du projet

6 milliards de dollars US.
Calendrier prévisionnel


La convention minière sera signée d’ici la fin du
mois de Janvier 2013
Temps de réalisation :
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
P a g e | 108
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Projet d’exploitation de l’uranium de Poli et de
Lolodorf
Description du projet



Projet situé dans la région de l’EST.
Il s’agit de l’exploitation d’un gisement de type
métasomatique dans les localités de POLI et
LOLODORF.
Réserves probables : 13 125 tonnes contenant 0,1%
d’uranium à POLI et 11000 tonnes à LOLODORF
Intérêt du projet

Accroitre la production de l’uranium au Cameroun
Etat de maturité du projet


03 surveillances administratives et contrôles
techniques effectués ;
Autorisation d’expédition délivrées et Comité
technique d’évaluation des travaux d’exploration
mis sur pied.
Coût du projet

Coût estimé du projet : 3.2 milliards FCFA.
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 109
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Construction d’une usine d’engrais chimiques
Description du projet


Projet situé dans la région de
Ce projet vise principalement à satisfaire, non
seulement les besoins alimentaires des populations,
mais également les agro-industries.
Intérêt du projet

satisfaction des besoins alimentaires
populations
satisfaction des besoins des agro-industries
la valorisation du gaz naturel local.


des
Etat de maturité du projet

Projet développé en Partenariat Public Privé,
procédure d’attribution achevée et Etudes en cours
sous le pilotage de Société Nationale des
Hydrocarbures (Personne Publique du Projet).
Coût du projet

200 milliards de FCFA (coût estimatif).
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation : 36 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
P a g e | 110
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Extension d’ALUCAM
Description du projet



Intérêt du projet



Etat de maturité du projet



Le projet est situé à EDÉA dans la région du
LITTORAL.
Il s’agit de construire deux séries supplémentaires
d’électrolyse de technologie Ap37 aux alentours de
l’usine située à EDÉA.
Le projet consiste notamment en la construction et
l’exploitation sur le fleuve NATCHIGAL, près de
NTUI, d’une centrale hydroélectrique de 300 MW
Extension de la société pour une meilleure
production
Construction d’une centrale hydroélectrique
palliant à la dépendance vis-à-vis de l’énergie
électrique.
Porter la production nationale d’aluminium à 300
Kt par an.
Pour le barrage hydroélectrique :
les études environnementales achevées,
les autorisations du ministère de l’Environnement
et de la Protection de la Nature ont déjà été
obtenues.
Les études géotechniques effectuées.
Coût du projet

Le coût du projet est évalué environ à 650 milliards
de FCFA
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation à déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 111
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Construction d’une aluminerie à Kribi
Description du projet



Le projet à réaliser est situé à KRIBI dans la région
du SUD.
Il s’agit de la construction d’une aluminerie qui
s’effectuera en trois phases de 400 000 tonnes,
avec une capacité ultime de 1,2 million de tonnes
L'investissement (Phases I et II) comprend deux
séries d’électrolyse et les installations connexes de
production d'anodes et de coulée.
Intérêt du projet

Accroitre l’offre d’aluminium.
Etat de maturité du projet

Etudes en cours
Coût du projet

4 400 milliards de F CFA (coût estimé)
Calendrier prévisionnel


La Phase I a commencé en 2011 et doit finir en
2016.
La Phase II commencera en 2015et s’achèvera en
2022.
La phase III n’est pas encore programmée.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web

P a g e | 112
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Technopole industriel d’Edéa
Description du projet





Le projet est situé à EDEA dans la région du
LITTORAL.
Il s’agit de la création d’une zone industrielle à
EDEA dans le but d’exploiter les acquis de l’ex
CELLUCAM
Production de 480.000 tonnes de copeaux par an
Production de 72 mégawatts d'électricité
Production de 270.000 mètres-cubes d'eau
industrielle.
Intérêt du projet


Exploitation des acquis de l’ex CELLUCAM.
Redynamisation de la zone
Etat de maturité du projet


Réalisation des audits par la SNI
Prise de possession effective du site
Coût du projet

Le coût estimatif du projet est de 3,5 milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 113
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Construction d’une unité de liquéfaction du gaz
naturel à Kribi
Description du projet


Le projet est situé à KRIBI dans la région du SUD.
Le projet consiste en la construction d’une unité de
production incluant les gazoducs de collecte du gaz
et une usine de liquéfaction on-shore d’une
capacité annuelle de 3,5 millions de tonnes.
Intérêt du projet

Accroître la production de gaz naturel liquéfié et
faciliter son transport.
Etat de maturité du projet

Projet réalisé conjointement par la SNH et GDF
SUEZ
Les études d'ingénierie préliminaires du projet sont
à un stade avancé.

Coût du projet

4 milliards de dollars US
Calendrier prévisionnel

La durée des travaux de construction de l’unité de
production est évaluée entre 3 et 4 ans.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
P a g e | 114
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Construction d’une usine de transformation des
graines de café en café moulu naturel et café
infuser (cofeeyayob)
Description du projet

Le projet consiste à transformer les graines du
caféier local en produit (CofeeyaYob) hygiénique et
de haute qualité, sans aucun danger pour les
enfants et les personnes âgées.
Intérêt du projet

Le café camerounais qui est l’un des meilleurs au
monde, est actuellement concurrencé par les cafés
d’autres pays tels la CHINE, le BRESIL, L’ETHIOPIE,
le RWANDA qui ont le mérite de produire des cafés
d’excellence. En plus, la production du Cameroun,
qui est d’environ 88 000 tonnes de café Robusta et
16 000 tonnes de café arabica, est tournée vers
l’exportation sous forme de graines. Par
conséquent, les consommateurs camerounais n’ont
pas d’offres variées en café moulu. La mise sur le
marché du « CofeeyaYob » permettra d’améliorer la
qualité et d’augmenter l’offre du café moulu sur le
marché national et sous-régional.
Etat de maturité du projet

Etudes techniques disponibles.
Coût du projet

Le projet est évalué à environ 15,7 milliards de
FCFA (investissement : 2,7 milliards de FCFA ;
exploitation : 13 milliards de FCFA).
Calendrier prévisionnel

A déterminer.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 115
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Installation d’une agro-industrie de production
d’huile de palme raffinée et savonnerie
Description du projet


Le projet sera réalisé dans la région du SUD.
Il s’agit de l’installation d’une agro-industrie de
production d’huile de palme raffinée et savonnerie.
Intérêt du projet


Promouvoir la production locale ;
Réduire les couts de ces extrants pour les ménages.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Le projet est évalué à environ 81 Milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel

Le projet s’étendra sur 36 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
P a g e | 116
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Création d’un complexe sucrier à MINTOM
Description du projet


Intérêt du projet

Le projet sera réalisé dans la localité de Mintom
dans le SUD Cameroun.
Il s’agit de mettre en place un complexe agroindustriel sucrier comprenant une plantation d’une
superficie de 45 000 hectares soient 20 000 ha les
3 premières années et le reste progressivement.


Satisfaire la demande intérieure du sucre et ses
produits dérivés ;
Promouvoir la production locale ;
Créations d’emplois.
Etat de maturité du projet

Etudes techniques en cours.
Coût du projet

Le projet est évalué à environ 71 Milliards de FCFA.
Calendrier prévisionnel

Le projet s’étendra sur 36 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 117
INFRASTRUCTURES MINIERES ET INDUSTRIELLES
Installation de deux usines industrielles de briques
cuites à Yaoundé et Douala
Description du projet


Le projet sera réalisé dans les capitales politique et
économique du CAMEROUN.
Il s’agit de l’installation de deux usines industrielles
de briques cuites et carreaux dans la zone DK 17
de DOUALA BOUM KOUL et EBEBDA.
Intérêt du projet

Promouvoir l’utilisation des matériaux locaux dans
la construction des logements sociaux.
Etat de maturité du projet

Pour Douala –Etudes et Plan d’affaire disponibles,
Accord PM, mise en place du capital social de
l’entreprise en cours (50% Etat du CAMEROUN,
50% ITALIE).
Pour Yaoundé : Négociations en cours

Coût du projet

Le projet est évalué à environ 8,15 Milliards de
FCFA.
Calendrier prévisionnel


2013-Douala
2014-Ebebda
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINIMIDT
Tel : 22 22 43 52
Télécopie 22 22 27 04
Site web
P a g e | 118
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
6.
Aménagements urbains et sociaux
La crise économique qui a frappé le pays
au cours de la décennie 80 a freiné le
développement des infrastructures entamé
30 ans plus tôt. Dans le même temps, la
maintenance des infrastructures n’a pas
pu être assurée.
Depuis la reprise
économique, l’une des priorités du
gouvernement a été de réhabiliter les
infrastructures existantes, notamment
dans le milieu urbain. C’est dans ce sens
que la cible d’un taux d’urbanisation de
55% a été fixée pour 2015 et 57% pour
2020.
Le défi posé par le développement urbain
du Cameroun et l’aménagement son
territoire exprimés dans la vision 2035, se
résument dans la création d’un espace
économique intégré. Il s’agit non
seulement de maîtriser le développement
des villes et d’en faire des centres de
consommation de masse pour l’absorption
de la production industrielle, mais
également de promouvoir l’émergence des
agglomérations périphériques.
Les villes, de par les possibilités de
réalisation des économies d’échelle
qu’elles offrent, sont le lieu de
concentration
par
excellence
de
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
prolifération de l’activité économique. Le
secteur urbain représente près de 60% du
PIB total (DSRP tableau 5.2). Ce qui
montre la nécessité de capitaliser le
potentiel de ce secteur afin de lui
permettre de jouer son rôle dans la
relance et la consolidation de la croissance
économique nationale.
Dans cet ordre d’idées le gouvernement à
travers sa politique des grands projets a
commencé par :
 La Construction de 10 000
logements sociaux dans les
grandes villes (4500 à Yaoundé,
4500 à Douala, 50 dans chaque
Chef-lieu de région et le reste
dans les villes universitaires et
industrielles) plus 50 000
parcelles de terrains aménagées.
 Sawabeach : C’est le projet
d’amélioration de l’image de la
mangrove de la ville de Douala et
en même temps du portail
économique du pays, tant il est
vrai que cette ville est la capitale
économique du pays.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 119
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Programme gouvernemental de construction de
10 000 logements sociaux et d’aménagement
de50 000 parcelles constructibles
Description du projet


Intérêt du projet

Il vise la construction de 10 000 logements sociaux
répartis dans les deux métropoles (Yaoundé et
Douala), ainsi que Chefs-lieux régions, des
départements et les villes universitaires.
Il sera question de bâtir globalement 9000 logements
dans les villes de Yaoundé et Douala ; 400 pour les
autres chefs-lieux de région ; 150 dans les villes
industrielles de LIMBE, EDEA et KRIBI ; 150 pour les
villes universitaires de DSCHANG BAGANGTE et SOA
et 300 logements sociaux dans les autres chefs lieu
de département.

Résorption du problème de déficit en logements
décent au CAMEROUN ;
Amélioration des conditions de vie des populations.
Etat de maturité du projet

Etudes preliminaries disponibles.
Coût du projet

907,1 milliards de FCFA (coût estimé).
Calendrier prévisionnel

Phase pilote de 2500 (1300 à Yaoundé et 1200 à
Douala) logements lancée en 2011 pour livraison en
2013.
Logements restants (environ 7500) sera produit dès
la disponibilité d’un partenaire pour mettre en
œuvre la suite projet.

Financement du projet
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 120
.

7500 logements : financement et
recherchés (environ 725,7 milliards)
partenaire
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Protection des berges du Mayo Kalio à Maroua
Description du projet

Il permettra d’aménager les berges du Mayo Kalio à
Maroua pour faire face aux inondations
Intérêt du projet

Améliorer les conditions de sécurité des populations.
Etat de maturité du projet

Etudes en cours
Coût du projet

2,65 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 121
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Aménagement des voies d’accès à Olémbé à
Yaoundé à partir de la pénétrante Nord
Description du projet

Le projet concerne l’aménagement des voies d’accès
au site des logements sociaux sis au quartier
OLEMBE à YAOUNDE.
Intérêt du projet

Faciliter l’accès aux logements sociaux sis au quartier
Olembé
Etat de maturité du projet

Attribution du marché des travaux en cours de
négociation avec l’entreprise RAZEL ;
Appel d’offres pour la maîtrise d’œuvre en cours de
lancement.

Coût du projet

Le coût du projet est estimé à 14 991 112 749 F CFA
TTC
Calendrier prévisionnel

Temps de réalisation :Environ 36 mois.
Financement du projet

Financements à rechercher.
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 122
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Elargissement de la nouvelle route Bastos a
Yaoundé
Description du projet

IL permettra d’élargir la nouvelle route Bastos
(carrefour Warda – carrefour Sous-préfecture
TSINGA) à Yaoundé, afin de s’arrimer au profil en
travers de la section de voie carrefour Avenue Jean
Paul 2 – Palais de l’Unité
Intérêt du projet

Améliorer les conditions de mobilité urbaine .
Etat de maturité du projet

Etudes APD et DCE disponibles
Coût du projet

15,75 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 123
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Prolongement de l’avenue Charles Atangana
(tronçon olezoa – nsam) à Yaoundé
Description du projet

IL permettra d’aménager le tronçon OLEZOA –
NSAM à Yaoundé
Intérêt du projet

Améliorer les conditions de mobilité urbaine .
Etat de maturité du projet

Etudes APD disponibles
Coût du projet

7,762 milliards de F CFA TTC
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 124
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Assainissement et aménagement du lac municipal
de Yaoundé
Description du projet

IL permettra d’assainir et d’aménager le lac
municipal de Yaoundé
Intérêt du projet


Améliorer les conditions de vie des populations de
Yaoundé
Créer une aire de loisirs .
Etat de maturité du projet

Etudes APD et DCE disponibles
Coût du projet

33 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

A déterminer
Financement du projet

A rechercher
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 125
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la rocade « Carrefour Collège
Lamido Hayatou-Carrefour Lawane-Carrefour Gare
routière »
Description du projet
Ce projet long de 1,7 km environs est une voirie dégradée
qui cause d’importants engorgements au niveau de la gare
routière de GAROUA.
Le projet part du carrefour collège Lamido Hayatou, traverse
le carrefour Lawane et rejoint la gare routière. Les travaux
prévoient un 2x2 voies de 3,5 m avec Terre-plein Central de
1 m et deux Trottoirs de 1,5 m chacun.
Intérêt du projet


Désenclaver cette zone fortement peuplée
Décongestionner le noyau urbain de la ville de
Garoua aux fins de favoriser la mobilité urbaine.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

3 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 18 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 126
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie Carrefour marché ODZA
Carrefour MBIA- Interconnexion de la route
Yaoundé-Mfou
Ce projet long d’environ 4 km, part du marché ODZA,
traverse une forte pente, suit un tracé rectiligne jusqu’au
carrefour MBIA et se raccorde enfin à la route YaoundéMfou.
Description du projet
Les travaux prévoient un 2x2 voies, avec Terre-plein Central
de 1 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet



Assurer une fluidité du trafic dans cette zone
Décongestionner le carrefour du marché d‘ODZA.
Favoriser le raccordement avec les villes avoisinantes
du département de la Mefou-Afamba.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 127
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation des voiries de la ville de Bertoua
Description du projet
Ce projet est composé de deux (02) voies :
 La première a pour itinéraire : carrefour ElevagePlateau Bar - Derrière GMI-Ecole Tizaga - Carrefour
GMI ;
 La deuxième va de l’abattoir pour s’acheminer à la
mission saint croix Bertoua2.
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terre-plein
Central de 1,5 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Dévier le trafic de transit sur l’axe central de la ville
de Bertoua très souvent utilisé par les grumiers

Etat de maturité du projet

Etudes APD disponibles
Coût du projet

5 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 128
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation des voiries de la ville de Garoua
Description du projet
Ce projet long de 6 km environs est composé de deux (02)
voies :
 La première voie longue de 3 km, part de fin
goudron Djamboutou pour l’école protestante ;
 La deuxième voie longue de 3 km, a pour itinéraire :
Carrefour Brasseries – Hôpital Bachero – Carrefour
Présidentiel.
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terre-plein
Central de 1,5 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.

Intérêt du projet
Favoriser la mobilité urbaine dans la zone du projet
par la construction d’une pénétrante.

Etat de maturité du projet

Etudes APD disponibles
Coût du projet

7 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 129
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Travaux d’aménagement de la voie de Mambanda à
Douala
Description du projet
Ce projet couvre le quartier Mamdanda dans la ville de
Douala
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terre-plein
Central de 1,5 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Favoriser la mobilité urbaine dans la zone du projet.
Etat de maturité du projet

Etudes APD et DAO disponibles.
Coût du projet

4 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 130
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Construction de la voie de contournement NordOuest de la ville de Bafoussam
Description du projet
Ce projet long de 12 km environs est une voie en terre très
dégradée qui part de Bandjoun au niveau du carrefour Boo
pour contourner la ville de Bafoussam et ressortir au niveau
du carrefour Bamengoum pour ressortir au carrefour
Dschang-Mbouda.
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terreplein Central de 1 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Etat de maturité du projet


Densifier la voirie de la ville de Bafoussam par la
création d’une voie de contournement qui
décongestionnera l’unique traversée de cette ville
souvent trop encombrée.
Créer un autre centre urbain à Bafoussam..
Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

25 milliards de FCFA
Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Calendrier prévisionnel


Financement du projet
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 131
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Construction de la voie de contournement Est de la
ville de Yaoundé
Description du projet
Ce projet long de 40 km environs est une voie en terre très
dégradée qui part de NKOZOA, passe à EBOGO III sur l’axe
Yaoundé-Soa, arrive à Nkoabang pour se raccorder au village
MEYO où s’interconnectent le projet de construction de
l’autoroute Yaoundé-Nsimalen et la bretelle autoroutière devant
se raccorder à l’autoroute Yaoundé-Douala.
Les travaux prévoient un 2x3 voies de 3,5 m, avec Terre-plein
Central de 1,5 m et deux Trottoirs de 1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Etat de maturité du projet

Dévier le trafic de transit en provenance de la ville de
Douala en partance pour les régions de l’Est, de
l’Ouest, du Nord-Ouest et de l’Adamaoua.
Désenclaver la zone pour la création d’une nouvelle
ville autour du projet.
Etudes APD disponibles
Coût du projet

120 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié

Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 132
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Bitumage de la bretelle marché Ndogpassi-Zone
Industrielle de Bassa à Douala
Description du projet
Ce projet prend naissance au niveau du marché de
Ndogpassi sujet à de grands embouteillages pour desservir
une zone névralgique de la ville de Douala.
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terreplein Central de 1,5 m et Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Désenclaver la voie menant vers la zone industrielle
actuellement fortement dégradée.
Etat de maturité du projet

DAO disponible.
Coût du projet

5 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 133
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie de contournement
« carrefour Oil Lybia à TAMDJA-Lycée classiqueCarrefour Soccada-Stade Omnisport-Carrefour
Feux Rouges » à Bafoussam
Description du projet
Ce projet long de 4 km environs part du Carrefour Oil
Libya, passe par le lycée classique, le carrefour Soccada, le
stade omnisport et s’arrête au carrefour Feux rouges.
Les travaux prévoient un 2x2 voies de 3,5 m, avec Terreplein Central de 1 m et deux Trottoirs de 1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Etat de maturité du projet


Etudes APD et DAO disponibles
Coût du projet

12 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 134
.
Dévier du centre urbain de la ville de Bafoussam, le
trafic de transit venant de Yaoundé pour la région du
Nord-Ouest en passant par la ville de Mbouda ou du
Littoral en passant par la ville de Dschang.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie « Echangeur Nkolbisson –
Qkok Ndoué2-Etoug Ebé2 (Carrefour du chef)Lycée Mendong- Intersection route Yaoundé-Kribi »
Description du projet
Ce projet long de 5 km environs part de l’échangeur de
Nkolbisson qui nécessite une réhabilitation des voies le
constituant, passe par Mendong pour arriver au carrefour
de la route Yaoundé-Kribi.
Les travaux prévoient un 2x3 voies de 3,5 m, avec Terreplein Central de 1m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.
Intérêt du projet

Etat de maturité du projet


Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Dévier du centre urbain de la ville de Yaoundé, le
trafic de transit venant de Douala pour les régions de
l’Ouest, de l’Adamaoua et du Nord-Ouest en passant
par les quartiers Mendong et Nkolbisson.
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 135
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie « Centre des Handicapés
Akok Ndoué1-Nkol Nzié-Marché MendongCarrefour banane (Mendong)- Akok Ndoué2-Akok
Ndoué1 »
Description du projet
Intérêt du projet
Ce projet long de 4 km environs part du Centre des
handicapés, passe par le quartier Mendong et se raccorde a
la voie de contournement « Echangeur NkolbissonIntersection route Yaoundé-Kribi ».
Les travaux prévoient un 2x3 voies de 3,5 m, avec Terreplein Central de 1 m et deux Trottoirs de 2x1,5 m chacun.


Désenclaver la zone par la création d’une voie rapide
reliant deux grands pôles de la ville.
Favoriser la mobilité urbaine.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 24 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 136
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie « Essos (Hôtel du Plateau)Sapeur-Pompier-Carrefour marché MimbomanMimboman Ecole-Baaba-NkolmessengMoobelenga-Essessalokok-Mvog EbandaNgoulemakong (Eleveur) »
Description du projet
il s’agit de Réhabiliter de la voie « Essos (Hôtel du Plateau)Sapeur-Pompier-Carrefour marché Mimboman-Mimboman
Ecole-Baaba-Nkolmesseng-Moobelenga-Essessalokok-Mvog
Ebanda-Ngoulemakong (Eleveur) »

Intérêt du projet
Etat de maturité du projet

Favoriser la mobilité urbaine afin de décongestionner
le carrefour « Hôtel du plateau », l’axe Cimetièretotal Ngousso souvent encombré.
Créer des voies rapides pour désenclaver une zone
fortement peuplée.
Etudes APD disponibles
Coût du projet

7 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié

Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 137
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Construction de la voie Baaba-Nkolfoulou-AbomeIntersection voie de contournement Est de la ville de
Yaoundé
Description du projet
Ce projet part du carrefour Baaba, traverse le quartier
Nkolfoulou situé sur l’axe Yaoundé-Soa et se raccorde à la
voie de contournement Est de la ville de Yaoundé à partir du
village Abom.
Les travaux prévoient un 2x3 voies, avec Terre-plein
Central de 1,5 m et Trottoirs de 2x1,5 m pour s’arrimer aux
caractéristiques de la voie de contournement de la ville de
Yaoundé adjacente.
Intérêt du projet


Favoriser la mobilité urbaine dans la zone du projet.
Raccorder les quartiers Mimboman, Soa et
Nkoabang.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours.
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 138
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Prolongement de la route Yaoundé Soa « Carrefour
Oilybia Omnisport-Total Ngousso »
Description du projet
Ce projet part du carrefour Oil Lybia Omnisport et se
raccorde à la route Yaoundé-Soa à partir du carrefour Total
Ngousso.
Les travaux prévoient un 2x2 voies, avec Terre-plein
Central de 0,5 m et Trottoirs de 2x1,5 m pour s’arrimer aux
caractéristiques de la route Yaoundé-Soa.
Intérêt du projet

Favoriser la mobilité urbaine dans la zone EtoudiHopital General de Yaoundé-Total Ngousso d’une
part et Omnisport-Total Ngousso d’autre part.
Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

3 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 18 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 139
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation de la voie Carrefour « Hôtel le
Paradis-Pharmacie du stade Omnisport » à Yaoundé
Description du projet
Intérêt du projet
Ce projet long de 3 km environs, part du carrefour Hôtel du
Paradis et longe la grande cote qui se raccorde à l’axe
Cimetière-Total Ngousso.
Les travaux prévoient un 2x2 voies, avec Terre-plein
Central de 1 m et Trottoirs de 2x1,5 m.

Décongestionner le carrefour Total Ngousso très
sollicité.

Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 18 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
P a g e | 140
.
Site web
www.minhdu.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AMENAGEMENTS SOCIAUX ET URBAINS
Réhabilitation du tronçon de voie « NgoussoHôpital Général-Santa Barbara-Etoudi-Carrefour
du Palais de l’Unité-Raccordement de la pénétrante
Nord de Yaoundé
Description du projet
Ce projet part du quartier Ngousso, passe par les quartiers
Santa Barbara et Etoudi et rejoint le quartier Emana en
passant par Etoudi Abattoir et les rails sans toutefois
perturber le trafic de la pénétrante Nord de la ville de
Yaoundé.
Les travaux prévoient un 2x2 voies, avec Terre-plein
Central de 1 m et Trottoirs de 2x1,5 m.

Intérêt du projet
Désenclaver cette zone qui devra se raccorder à la
nouvelle ville d’Olembé qui abritera les logements
sociaux.

Etat de maturité du projet

Etudes préliminaires en cours
Coût du projet

Non spécifié
Calendrier prévisionnel

Le projet pourra s’étendre sur 36 mois
Financement du projet


A rechercher
Commande publique : PPP privilégié
Source : MINHDU
Tel : 22 22 25 12
Télécopie 22 22 94 89
Site web
www.minhdu.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 141
7.
TIC ET TOURISME
Cette section présente des projets
identifiés
dans
le
domaine
des
technologies de l’information et de la
communication et dans le tourisme.
Dans le but de disposer d’infrastructures
de télécommunications étendues et
efficaces à même de jouer un rôle
déterminant pour le développement
économique, l’Etat du Cameroun se
propose d’une part, d’améliorer le réseau
national de transmission large bande et
d’autre
part,
de
permettre
P a g e | 142
.
l’interconnexion des entreprises et leurs
démembrements sur le territoire national.
Avec ses 400 km de côte atlantique, le
Cameroun a tout ce qu’il faut pour attirer
les amateurs de la mer et de la plage. Kribi
et Limbe constituent les deux principaux
pôles d’attraction balnéaire sur la côte
camerounaise. Par ailleurs, des sites
présentant un énorme potentiel à l’instar
de Yoyo et de la Lobé pourront donner un
coup de pouce au secteur touristique au
Cameroun.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AUTRES INFRASTRUCTURES
Mise en œuvre d’une bibliothèque numérique
nationale au Cameroun
Description du projet
 Le projet consiste en la mise en place des
bibliothèques numériques afin de s’arrimer à la
nouvelle donne technologique et de donner suite à
la cible n° 4 du Sommet Mondial sur la Société de
l’Information (SMSI) préconisant de « connecter
toutes les bibliothèques publiques, tous les centres
culturels, tous les musées, tous les bureaux de poste
et tous les services d’archives aux TIC ».

Intérêt du projet
Centraliser et mettre à la disposition du public, des
documents dispersés dans de multiples centres de
conservation
(administrations,
organismes
parapublics et priés, lycées e collèges, universités et
instituts supérieurs de formation, etc. ;
 Optimiser les dépenses en matière d’acquisition
d’ouvrages et d’abonnements à des périodiques ou à
des quotidiens ;
 Faciliter les recherches par des consultations en
ligne qui s’imposent désormais dans la société de
l’information et qu’il faut à tout prix maîtriser et
valoriser pour la création des richesses.
Etat de maturité du projet
 L’étude de faisabilité de mise en œuvre de cette
infrastructure est disponible
Coût du projet
 Le coût estimatif du projet est de 3 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINPOSTEL
Tel : 22 23 20 55
Télécopie 22 23 3159
Site web
www.minpostel.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 143
AUTRES INFRASTRUCTURES
Construction du réseau intranet gouvernemental
Description du projet
 Mise en place d’un réseau haut débit pour
l’interconnexion des sites des administrations
publiques. Le réseau principal va s’appuyer sur une
boucle optique qui se termine sur une plateforme de
fournitures de services administratifs en ligne
Intérêt du projet
 Constituer le socle de l’e-Government camerounais
dont l’objectif est la fourniture des services en ligne
aux usagers et le développement d’un espace
collaboratif de travail pour l’ensemble du personnel
de l’Administration.
Etat de maturité du projet
 Projet en cours de mise en œuvre
Coût du projet
 Le projet est évalué à environ 7,211 milliards de
FCFA
Calendrier prévisionnel
 A déterminer.
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINPOSTEL
Tel : 22 23 20 55
Télécopie 22 23 3159
P a g e | 144
.
Site web
www.minpostel.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AUTRES INFRASTRUCTURES
Construction du réseau national de
téléenseignement
Description du projet
 le projet se justifie par le double souci d’améliorer la
qualité des formations en présence et d’offrir les
mêmes filières de formation à distance.
Intérêt du projet
 La mise en œuvre de ce projet devrait permettre au

système de l’enseignement supérieur camerounais
de résorber, sinon de réduire considérablement ce
déficit.
Faciliter l’accès à tous les camerounais y compris
ceux des zones enclavés à l’éducation de qualité et à
un prix abordable à travers l’interconnexion des
nœuds de téléenseignement des établissements
universitaires du pays au nœud central de
l’université virtuelle nationale
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet
 15 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 60 mois
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINPOSTEL
Tel : 22 23 20 55
Télécopie 22 23 3159
Site web
www.minpostel.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 145
AUTRES INFRASTRUCTURES
Construction d’un réseau national de télémédecine
Description du projet
 le projet se justifie par le double souci d’améliorer la
qualité des formations en présence et d’offrir les
mêmes filières de formation à distance.
Intérêt du projet
 La mise en œuvre de ce projet devrait permettre au

système de l’enseignement supérieur camerounais
de résorber, sinon de réduire considérablement ce
déficit.
Faciliter l’accès à tous les camerounais y compris
ceux des zones enclavés à l’éducation de qualité et à
un prix abordable à travers l’interconnexion des
nœuds de téléenseignement des établissements
universitaires du pays au nœud central de
l’université virtuelle nationale
Etat de maturité du projet
 Etudes préliminaires disponibles
Coût du projet
 10 milliards de FCFA
Calendrier prévisionnel
 36 mois
Financement du projet
 Financements à rechercher.
Source : MINPOSTEL
Tel : 22 23 20 55
Télécopie 22 23 3159
P a g e | 146
.
Site web
www.minpostel.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
AUTRES INFRASTRUCTURES
Complexe touristique de Yoyo
Description du projet

Le projet est situé dans la localité de YOYO,
département de la SANAGA MARITIME de la région
du LITTORAL.
 Il s’agit concrètement de la construction d’une
grande station balnéaire ultra moderne de 10 000
hectares à YOYO par MOUANKO
Intérêt du projet
 Accroitre l’offre des installations et autres centres
touristiques du Cameroun..
Etat de maturité du projet
 Signature de l’arrêté n°064/CAB/PM du 25 mars
2010
portant
création,
organisation
et
fonctionnement du Comité Interministériel de
Pilotage et de Suivi des travaux relatifs au projet.
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP à privilégier
Source : MINTOURL
Tel : 22 23 29 36
Télécopie 22 23 2028
Site web
www.mintour.gov.cm
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 147
AUTRES INFRASTRUCTURES
Complexe touristique de la lobé
Description du projet

Le projet est situé dans la localité de LA LOBE,
département de l’OCEAN de la région du SUD.
 Il s’agit concrètement de la construction d’une
grande station balnéaire ultra moderne dans LA
LOBE par KRIBI.
Intérêt du projet
 Accroitre l’offre des installations et autres centres
touristiques du Cameroun.
Etat de maturité du projet
 Signature de l’arrêté n°065/CAB/PM du 25 mars
2010
portant
création,
organisation
et
fonctionnement du Comité Interministériel de
Pilotage et de Suivi des travaux relatifs au projet.
Coût du projet
 A déterminer
Calendrier prévisionnel
 A déterminer
Financement du projet
 Financements à rechercher.
 PPP à privilégier
Source : MINTOURL
Tel : 22 23 29 36
Télécopie 22 23 2028
P a g e | 148
.
Site web
www.mintour.gov.cm
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Modèle type de Memorandum of Understanding
République du Cameroun
Republic of Cameroon
Paix-Travail-Patrie
Peace-Work-FatherLand
[Administration, ou Entité Publique]
[Partenaire]
PROTOCOLE D’ENTENTE
ENTRE
[Administration ou Entité Publique]
ET
[Partenaire]
[RELATIF A L’ASSISTANCE A [Administration ou entité publique], ex : pour la
réalisation en partenariat [indiquer le projet objet du partenariat envisagé]]
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 149
PROTOCOLE D’ENTENTE
ENTRE
[ADMINISTRATION OU ENTITE PUBLIQUE]
ET
[PARTENAIRE]
RELATIF A L’ASSISTANCE A [indiquer l’Administration ou l’entité publique et l’objet du projet : ex : Relatif à l’assistance au Ministère des
Travaux Publics pour la réalisation de l’autoroute Yaoundé-Douala]
N°_________/RC/[sigle admin]/[Année]
Le présent PROTOCOLE D’ENTENTE (ci-après dénommé) le « Protocole » est conclu le
_______________________ entre [indiquer l’administration ou l’entité publique] (ci-après
dénommée [Sigle de l’administration ou de l’entité publique] et [indiquer le Partenaire] (ciaprès dénommée [Sigle du partenaire].
1.
ATTENDU QUE [l’administration ou l’entité publique] assure au nom de l’Etat
[indiquer la mission principale de l’administration ou de l’entité publique en
rapport avec le projet concerné];
2.
3.
ATTENDU QUE l’Etat du Cameroun a mis en place un cadre légal et
réglementaire spécifique aux contrats de partenariat, et que ce cadre légal et
réglementaire comprend à ce stade les textes ci-après :
i. Loi n° 2006/012 du 29 décembre 2006 fixant le régime général des
contrats de partenariat ;
ii. Décret n° 2008/035 du 23 janvier 2008 portant organisation et
fonctionnement du Conseil d’Appui à la réalisation des contrats de
partenariat ;
iii. Décret n°2008/0115/PM du 24 janvier 2008 fixant les modalités
d’application de la loi n°2006/012 du 29 décembre 2006 fixant le
régime général des contrats de partenariat ;
iv. Loi n°2008/009 du 16 juillet 2008 fixant le régime fiscal, financier
et comptable applicable aux contrats de partenariat ;
v. Arrêté n°186/CAB/PM du 15 novembre 2011 fixant les taux et les
modalités de perception des frais exigibles au titre des contrats de
partenariat ;
vi. Décret n°2012/148 du 21 mars 2012 modifiant et complétant
certaines dispositions du décret n°2008/035 du 23 janvier 2008
portant organisation et fonctionnement du Conseil d’Appui à la
Réalisation des contrats de partenariat.
ATTENDU QUE[justifier que le projet concerné relève bien du service public ou
qu’il relève de la stratégie sectorielle ou qu’il répond à une urgence] ;
P a g e | 150
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
4.
ATTENDU QUE Le Conseil d’Appui à la Réalisation des Contrats de Partenariat
(CARPA) a déclaré le projet [indiquer le nom du projet] éligible au régime des
contrats de partenariat [par lettre référencée xxxx] ;
5.
ATTENDU QUE [le Partenaire]a volontairement exprimé sa disponibilité à
apporter assistance à [l’administration ou l’entité publique] pour la réalisation de
[indiquer le nom du projet];
6.
ATTENDU QUE [le Partenaire]justifie des capacités techniques et financières à
assumer ses obligations au titre du présent protocole ;
7.
ATTENDU QUE les deux parties ont convenu de tout mettre en œuvre, chacun en
ce qui le concerne, pour l’aboutissement du projet de [indiquer le nom du
projet] ;
EN FOI DE QUOI, les deux parties au présent Protocole ont convenu ce qui suit :
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 151
Article 1 : Objet du protocole d’entente
Le présent protocole fixe les modalités de collaboration entre [l’administration ou
l’entité publique] et [le Partenaire], dans le cadre de la réalisation du projet [indiquer le
projet].
Article 2 : Durée du protocole d’entente
Le présent protocole d’accord est conclu pour une période de douze (12) mois,
renouvelable par tacite reconduction, sauf avis contraire de l’une des parties.
Article 3 : Engagements du Partenaire
[Le Partenaire] s’engage à apporter son appui à [l’administration ou l’entité publique]
dans la cadre de la réalisation du projet de [indiquer le projet] suivant un programme
préalable établi par [l’administration ou l’entité publique]. Cet appui porte pour
l’essentiel sur la préparation d’un dossier préliminaire et la recherche de financements à
des conditions avantageuses.
Article 4 : Engagements de [l’administration ou l’entité publique]
[L’administration ou l’entité publique] s’engage, en cas de conclusion d’un accord de
financement au profit de [l’administration ou l’entité publique] pour la réalisation du
projet sous les diligences du Partenaire, ou le cas échéant la conclusion d’un accord de
financement au profit du partenaire, et (ou) en cas de mobilisation de fonds propres en
vue de la réalisation du projet de [indiquer le projet,] à dispenser le partenaire de l’appel
à la concurrence en vue de la conclusion d’un contrat de partenariat conformément aux
dispositions du cadre légal et réglementaire en vigueur.
Article 5 : Rémunération
La seule rémunération à laquelle le présent protocole donne droit est la dispense de
l’appel à la concurrence pour le Partenaire en cas de mobilisation des financements sous
ses diligences.
Article 6 : Mise en œuvre du protocole et suivi des activités
Pour la mise en œuvre du présent protocole, les deux parties conviennent de désigner
deux Représentants habiletés qui seront chargés du suivi quotidien de toutes les activités
liées au présent protocole. Les deux Représentants habiletés pourront solliciter toute
autre personne physique ou morale, en tant que de besoin, et du fait de ses compétences
spécifiques, pour l’accomplissement des diverses activités liées au présent protocole. Ils
tiendront également une comptabilité séparée sur toutes les opérations financées dans le
cadre du présent protocole. Le personnel de [l’administration ou de l’entité publique] et
le personnel du Partenaire, sont chargés chacun en cas de besoin, d’apporter tout leur
appui à la réussite des activités liées au présent protocole.
Le Représentant habileté de [l’administration ou de l’entité publique]
est……………………………. (Nom et prénom),…………………………….. (fonction) ;
P a g e | 152
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Le Représentant habileté du Partenaire est ………………………………… (Nom et
prénom),……………………………. (fonction).
Article 7 : Evaluation
Les deux parties conviennent de pouvoir faire une évaluation des activités liées au
présent protocole au moins deux fois par an. Au cours de ces réunions d’évaluation, il
peut être apporté des amendements ou des réajustements spécifiques.
Article 8 : Différends
Tout différend relatif à l’interprétation ou à la mise en œuvre du présent protocole fera
l’objet d’un règlement à l’amiable entre [l’administration ou l’entité publique] et le
Partenaire.
Article 9 : Dénonciation
En cas de non respect des engagements de l’une ou de l’autre partie, le présent
protocole peut être dénoncé, à charge pour la partie qui prend l’initiative de la
dénonciation de la notifier à l’autre par écrit, par lettre recommandée avec accusé de
réception dans un délai d’un mois. Toute dénonciation du présent protocole sera suivie
d’un audit des activités réalisées.
Article 10 : Entrée en vigueur
Le présent protocole prend effet à compter de la date de signature par les deux parties.
EN FOI DE QUOI, [l’administration ou l’entité publique] et le Partenaire, agissant par
l’entremise de leurs représentants autorisés respectifs, ont signé le présent protocole en
deux exemplaires faisant également foi, en français.
Pour l’administration ou l’entité publique,
(Nom et prénom du signataire)
(Fonction ou titre du signataire)
Pour le Partenaire
(Nom et prénom du signataire)
(Fonction ou titre du signataire)
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 153
Liste des projets présentant un avantage PPP
Autoroute Edéa-Kribi
Autoroute Yaoundé-Douala
Construction d’un tramway dans la ville de Douala
Construction d’un tramway dans la ville de Yaoundé
Construction d’un nouvel aéroport de Douala
Aménagement hydroélectrique de Njock
Aménagement hydroélectrique de Song Dong
Aménagement hydroélectrique de Bini A Warak
Construction d’une centrale éolienne sur les monts Bamboutos
Aménagement hydroélectrique de Noun Wouri
Aménagement hydroélectrique de kpep
Aménagement hydroélectrique de Vogzhoum
Aménagement hydroélectrique de Natchigal aval
Aménagement hydroélectrique des gorges du Ntem
Aménagement hydroélectrique de Kikot
Aménagement hydroélectrique de Bayomen
Aménagement hydroélectrique de Menchum
Aménagement hydroélectrique de Makaï
Aménagement hydroélectrique de Mandourou
Aménagement hydroélectrique de Mamfe
Aménagement hydroélectrique de Nyazom
Aménagement hydroélectrique de Song Mbengue
Ligne de transport d’énergie électrique Memve’ele-Ebolowa-Yaoundé
Ligne de transport d’énergie électrique Kribi- -Yaoundé (Nyom II)
Ligne de transport d’énergie électrique Songloulou-Bafoussam
Ligne de transport d’énergie électrique Song Loulou - Nkongsamba
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom II-Oyomabang
Ligne de transport d’énergie électrique Nyom II-Ngousso
Ligne de transport d’énergie électrique Nkongsamba - Bafoussam
Ligne de transport d’énergie électrique Mangombé - Logbaba
Ligne de transport d’énergie électrique Bekoko - Limbe
Ligne de transport d’énergie électrique Logbessou - Makepe
Construction d’un poste électrique à Logbessou
Construction d’un poste électrique à Nkongsamba
Construction d’un poste électrique à Bafoussam
Construction d’un poste électrique à Limbe
Extension du poste électrique de Bekoko
Extension du poste électrique de Bafoussam
Projet d’adduction d’eau potable de la ville de Yaoundé à partir de la Sanaga
Construction des stations de traitement des eaux dans les régions du Cameroun
P a g e | 154
.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des
Grands Projets
Equipe Technique
Supervision générale
BONDOMA YOKONO Dieudonné
Equipe de rédaction
ABA MVONDO Cyrille
NGOUNOU NZOKOM Eric Joël
Coordination technique
NDJANA Willy Freddie
NJECK Prudencia
NNANGA Ernest
DJIDJOU Lionel
WALAH Moïse
NGIDJOI BEA Roger
MZOGANG Patrick
BION Joseph Franck
AZEBAZE épse FOTSO Alice
NGAHANE TCHOUTA Cédric Donald
MEPOUI Patrick
KENFAC Paul Brice
TEUBISSI Francis
ATANGANA Alphonse
TANKOU Kamela Valery Martial
AZEMAFAC SabastianZencha
Collecte d’informations
Les cadres de la Cellule de la Préparation
des Grands Projets.
Tel : 22 23 10 04
Cellule de Préparation des Grands Projets.
www.minepat.gov.cm
cpgp_minepat@yahoogroup.fr
P a g e | 155
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
Paix – Travail – Patrie
CARPA
REPUBLIC OF CAMEROON
Peace – Work – Fatherland
PARTNERSHIP CONTRACTS
SUPPORT COUNCIL
LIST OF 2014 PPPs
CONTENT OF TECHNICAL AND FINANCIAL CAPACITIES FILE
The Technical and Financial Capacities File, as well as financial statements, shall be
drafted in English or French. It shall contain the following information:
 General information on the candidate: The Candidate must provide the exact
composition (including the shareholding percentages) of its share ownership and
the information indicated in Annex 1, on each member of his group;
 A summary of financial statements (FY 2011, 2010 and 2009) for the contractor
or for each of the grouped companies, as the case may be, allowing for fulfilling
the Technical and Financial Capacities Criteria;
 Information related to the technical and financial performances of the
contractor or grouped companies as described in Annex 2, helping to demonstrate
compliance with the Technical and Financial Capacities criteria;
 Presentation of the project concept or idea along the lines indicated in Annex 3.
Technical and Financial Capacities Criteria
To qualify (that is, show proof of technical and financial capacities), the Candidate shall
be required to individually or collectively fulfill the following conditions:
1
 Condition 1: Technical capacities criteria
o Have adequate experience as developer, project owner, delegated project
owner in the implementation of similar projects (as this one) or as main
contractor for similar medium or large-scale projects. The yardstick for
assessing this condition is the cumulative amount of investments
(undertaken individually or collectively in the last 3 years) for similar
projects, which should be CFAF twenty-five (25) billion or more.
 Condition 2: Fulfill the following financing requirements
o Have (individually or collectively) a net position attesting to the contractor’s
solvency. Net position shall mean the sum total of the following accounts:
capital (paid in or not); issue, merger or share premiums; revaluation
variance; reserves; retained earnings, for the grouping and subsidiaries or
partners of the members thereof. Where a group’s member holds minority
shares in an infrastructure operator, the latter’s net capitalized position shall
be accounted for in proportion to its equity participation to determine the
member’s net position, which will be incorporated in that of the group.
This condition shall be assessed based on the contractor’s or member’s last
audited financial statements. These statements shall be those of the fiscal
year closed off in 2011 or the most recent ones available.
And,
o Have either a debt ratio (amount of consolidated equity capital divided by
the sum of the long-term financial debt and consolidated equity capital) not
exceeding sixty percent (60%). Consolidated equity capital is the sum of the
following accounts: capital; issue, merger and share premiums; consolidated
reserves; carry forward and the year’s net figures;
o Or a net operating surplus (sum of operating results and financial income
less the cost of allocations to depreciation and provisions) of at least CFAF
one billion.
If the contractor or any of the companies of a group, especially the lead company, has a
net position above CFAF five (5) billion, calculated on the basis of the last audited
financial statements, which must be those of the 2012 fiscal year or the most recent ones
available, the Candidate shall be deemed to have fulfilled Condition 2 above related to the
financial capacities criteria.
2
The Candidate shall submit clear, objective and unambiguous information allow for
assessing whether all Technical and Financial Capacities Criteria have been fulfilled. If
necessary, the exchange rate used to assess financial parametres mentioned in Technical
and Financial Capacities Criteria shall be that published by BEAC on 1 January 2014:
 To assess Condition 1, the investment amounts shall be calculated in CFA Francs
based on the exchange rate on 1 January 2014, with one Euro being equivalent to
CFAF 655.957;
 To assess Condition 2, financial data will, where warranted, be converted into
CFA Francs based on the exchange rate of 1 January 2014. A letter from the
company’s auditors could also be appended, allowing for fulfilling Condition 2,
indicating the amount of financial data necessary to fulfill this condition.
Know-how in Project Set-Up
Although this document contains no clause concerning know-how in the operation,
management and maintenance of similar projects, clauses may be inserted in the
Partnership Contract to ensure that the project company has requisite capacity in the
relevant sectors. This know-how could exist in the company or group (single
company or group of companies) or brought in by service providers recruited under
special contract by the project company.
The Candidate shall be required to demonstrate know-how (individual or collective)
in this sector. Where this know-how is brought in by a chartered engineer or a
chartered engineering firm not part of the contractor or group, the latter shall
contractually hire their services for a specified duration and according to terms to be
defined in contractual documents.
3
ANNEX 1:
GENERAL INFORMATION
1. Name of company:
2. Address of administrative headquarters:
3. Contact:
4. Telephone:
5. Fax:
6. Telex:
7. Address of company head office:
8. Year of incorporation, registration of the company:
9. List of shareholders, holding at least 15% of capital (full names, nationality,
participation)
10. Summary presentation of the company and its activities:
11. 2012 progress report:
12. Email/website:
4
ANNEX 2
TECHNICAL AND FINANCIAL PERFORMANCES
1. Summary description of similar projects undertaken as developer, project owner or
delegated project owner. In addition to the succinct presentation, the description
should comprise the corresponding investment amounts of these works and their
year of realization. If such projects were undertaken in BOT mode, please indicate
non confidential information on the contract in question: (public partner, missions
assigned to private partner, contract period, methods of remuneration, recovery
goods, securities provided by either party, etc). Amounts should be indicated in
Euro and CFA Francs.
2. Available audited financial statements of the last three years.
3. Letter signed by the company’s auditors allowing for fulfilling criterion 2 of the
Technical and Financial Capacities.
4. If a group member or its partners have references in the requested project area,
shares held or by a company of the same group that it controls in the capital of
companies operating in the public infrastructure and/or building sector; and
summary description of each of these companies.
For purposes of this Annex:
Project owner:
Refers to the entity for which works or a real
estate structure are undertaken
Delegated project owner:
Refers to the entity to which the project owner
entrusts all or part of the execution of works
supervision missions on its behalf.
Note: In case of a group, all the above information must be furnished by all
members of the group to allow the latter fulfill the Technical and Financial
Capacities Criteria.
5
ANNEX 3
PRESENTATION OF THE PROJECT CONCEPT OR IDEA
A summary presentation of the project concept or idea must be made based on the
following elements:
Item
Summary Description
1). Vision
2). Objectives
3). Summary description
4). Services contemplated
5). Total investment amount (CFAF M)
6). Expected time of construction
(years)
7). Anticipated duration of operation
(years)
8). Financing plan
Equity funds
Loans
9). Expectations from public partners
10). Plan for marketing project outputs
11). Duration of proposed contract
(construction + operation)
12). Projected selling price per service
13). Total staff strengthen anticipated
6
Download

Yaounde Ticaret Müşavirliğimizce temin edilen Kamerun Ekonomi